Un Grand Bravo pour un verre protecteur des infections nosocomiales

La lutte contre les infections neusocomiales se déplace donc vers l’environnement physique des malades ou de leur lieu de séjour. C’est ainsi qu’un des pôles de compétitivité récemment mis en place par les pouvoirs publics sur les textiles dit techniques, Techtera, travaille à developper des textiles qui offrent une protection contre ces infections. Nul doute qu’un tel projet, s’il aboutit, débouchera sur des applications très importantes. Nous lui souhaitons bonne chance.

Une autre voie de recherche à déjà abouti. Il s’agit d’un verre à propriétés antibactériennes dont le concepteur,la société AGC Flat Glass de Bruxelles, plus connue anciennement sous le nom de Glaverbel,qui vient de recevoir, à l’occasion du salon Batimat à Paris,la médaille d’Or de l’Innovation de ce salon. Le principe de ce verre repose sur la diffusion dans la couche superficielle de ce verre d’ion Argent dont on s’est aperçu qu’au contact avec des bacteries, ils bloquaient le métabolisme de ces bacteries et donc leur mécanisme de division cellulaire. Le résultat en est la mort quasi immédiate de ces bacteries et l’autonettoyage de la surface de ce verre.

Des essais comparatifs réalisés à l’Université de Bruxelles entre verre traité et non traité contaminés par des germes ont montré que 24 hrs après la contamination, le verre non traité a conservé ses germes tandis que sur le verre à l’argent antibactérien 99.9% des germes ont disparu. Autre avantage, même nettoyé avec les produits de nettoyage du commerce y compris l’eau de javel, le verre antibactérien conserve ses propriétés.

Pourquoi me direz vous s’être intéressé plus particulièrement à l’argent pour développer une telle application ? Parce que lors des recherches bibliographiques initiales, les chercheurs avaient été intrigués par le fait que les Romains avaient constatés que les officiers, qui étaient servis dans une vaisselle en Argent, tombaient moins souvent malades que leurs soldats ! D’autres auraient pu en tirer des conclusions moins scientifiques sur le lien entre l’ardeur au travail et la position sociale, nos amis belges s’en sont tenus aux faits et ont lancé les recherches sur l’activité antibactériennes de l’argent qui viennent d’aboutir. Il est vrai que les verriers connaissent et maitrisent la fabrication de verres argentés de part la production de miroirs.

L’application d’un tel verre est bien sur dans le revètement mural d’unité à risque dans les hopitaux comme les unités d’oncologie qui accueillent des malades à immunité faible.

Un Grand Bravo en tous cas au laboratoire européen de recherche de AGC Flat Glass à Bruxelles dont le directeur est Monsieur Marc Van den Neste et à tous ceux qui ont participés à ce dévéloppement prometteur.

[ Archive ] – Cet article a été écrit par Caderange

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz