Un isolant thermique biologique pour la construction

Depuis septembre 2005, la fondation allemande pour l’environnement DBU soutient un projet de développement de nouveaux isolants thermiques biologiques pour le bâtiment, tels que ceux provenant du chanvre, du lin, de la chaume, du roseau et de la laine.

Ces nouveaux matériaux naturels, dont les matières premières sont renouvelables, couvrent actuellement 5% du marché des isolants. Les autres isolants traditionnels sont issus de matières premières fossiles ou inorganiques: laine de verre, laine de roche ou plastiques. Ce projet doit aboutir dans deux ans à un produit commercialisable.

Obtenez des devis gratuits :  

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz