Enerzine

Un lampadaire éolien dans les rues d’Issy

Partagez l'article

Primé au récent salon des maires de France, le lampadaire éolien Windela a été installé en ‘première mondiale’ à Issy les Moulineaux, en région parisienne.

Conçu par la société Expansion et développement, Windela est entièrement autonome : il ne nécessite aucun apport énergétique extérieur. Ce sont les pales qui assurent l’énergie : 3 pales Savonius pour un démarrage à faible vent (2,5m/s) et 3 pales Darrieus pour une plus forte production d’électricité.

André Santini, maire d’Issy et secrétaire d’Etat à la fonction publique, a inauguré le premier lampadaire installé à proximité de l’école Ernest Renan, construite selon les normes de Haute Qualité environnementale (HQE)

L’ensemble du dispositif est protégé grâce à un cone et au carénage intérieur. Un module de contrôle électronique assure en outre l’arrêt automatique de l’éolienne en cas de vent trop fort : 20 m/s. L’allumage et l’extinction de l’appareil sont également gérés automatiquement.

Pour prosuire la lumière, le lampadaire a recours à 42 LEDS, orientées individuellement. Elles assurent un éclairage de 3500 Lumens à 5,5 m  de hauteur et bénéficie d’une durée de vie 5 fois supérieure à des lampes classiques. 

La batterie, rechergé par les aérogénérateurs, est capable de pallier pendant 4 à 5 jours à l’absence totale de vent. Des cellules photovoltaïque permettent de prolonger cette autonomie d’une nuit supplémentaire.

 


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "Un lampadaire éolien dans les rues d’Issy"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    serge23
    Invité

    Plutôt que d’inventer n’importe quoi pour faire écolo, pourquoi n’éclaire-t-on pas moins les villes. La nuit c’est la nuit et pas le jour!

    Pilou
    Invité

    Proposition intéressante si ce n’est la connection des éoliennes prévue par ondes RADIO, de quoi augmenter un peu plus encore l’arrosage des riverains (et des enfants de l’école d’Issy)par des champs électro-magnétiques. Confer pour infos http://www.next-up.org.

    vivi
    Invité
    et sur les observations de Pilou et Serge23, je commente que : « la connection des éoliennes prévue par ondes RADIO, » où avez vous eu cette info, je ne lis pas ça dans l’article. de + me dis que 1 onde 2 fois par jour (allumage/extinction je suppose)ça fait peu au regard de l’économie que permet de réaliser un tel équipement : en plus de la consommation électrique, tous les circuits d’installation (Km de câble super cher et qui depuis peu, peuvent être volé, poteaux ou tranchées, énergies pour installer tout ça, etc, etc alors moi je dis bravo ce qui… Lire plus »
    Pilou
    Invité

    Sur le site de WINDELA « Détection des pannes ou fonctionnements défectueux des différents organes : génératrice, batterie, LED et transmet les données par ondes radio aux techniciens de maintenance passant à proximité. – Envoi par radio au central de surveillance, toutes les données de contrôle d’un groupe de WINDELA. » + illustration de l’interconnexion. Il s’agit bien d’émissions permanentes.

    Francois Besse
    Invité

    pour plus de renseignements sur WINDELA premier éclairage public à consommation zéro, autonome et à énergies renouvelables Contactez François Besse 06 68 67 61 37

    Olivier_brest
    Invité

    Y’a un truc qui me chagrine un peu dans ce concept d’éclairage autonome, c’est le stockage de l’énergie. Plus polluant que les batteries tu meurs, alors je reste sceptique sur la qualité environnementale de ces produits. Qu’en pensez-vous? A bientôt

    wpDiscuz