Enerzine

Un menuisier alsacien rachète un spécialiste solaire Belge

Partagez l'article

Le groupe Atrya, numéro un européen de la menuiserie industrielle, a annoncé mardi avoir racheté la société belge ESE (European Solar Engineering), spécialiste des solutions "innovantes" en matière d’énergie solaire.

Le groupe Atrya qui compte 1.700 salariés, 17 sites de production en Europe dont 12 en France et réalise 370 millions d’euros de chiffre d’affaires entend ainsi poursuivre son développement international en menant une politique de croissance externe.

En plus de devenir actionnaire majoritaire à hauteur de 70% de la société suisse Hasler Fenster (fabricant de fenêtres), l’alsacien vient donc de racheter la société belge ESE.

Fondée en 1987 à Rochefort en Belgique, ESE conçoit et fabrique des solutions énergétiques dans le domaine du solaire thermique, tels que les capteurs solaires. Par ailleurs, propriétaire de brevets en matière de drainage gravitaire, elle emploie 20 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros. Son acquisition devrait permettre au pôle Energie du groupe Atrya de bénéficier d’une totale autonomie en matière de production de panneaux thermiques.

Déjà présent dans le secteur des énergies renouvelables par l’intermédiaire de ses filiales Tryba Solar, Tryba Energies Invest, Norba Energies ou Sopro Energies, le groupe Atrya se positionne comme un acteur majeur de ce marché.

Le Président Directeur Général de Soprofen (Groupe Atrya), Marc Burger, prendra la tête de la société ESE.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Un menuisier alsacien rachète un spécialiste solaire Belge"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    C’est bien en France, non ? patience, patience, même les français peuvent investir, y compris par rachat dans le solaire; le fait que ce soit du solaire thermique n’est pas anodin. On nous bassine trop avec le PV, alors que le solaire thermiqueest déjà une grande source d’ENR via des économies pour l’ECS. C’est parfaitement complémentaire de la menuiserie industrielle. bravo !

    richelieu
    Invité

    il sera demandé à toutes les nouvelles constructions d’avoir un serpentin enterré sous la maison, et oh miracle quant les panneaux solaires (qui finiront un jour par être obligatoire) chaufferont trop en été, la chaleur sera dispersé(stockée) sous la maison mais je délire, on va plutôt aller « vert » des solutions d’avenir … des EPR

    Dan1
    Invité
    Le solaire thermique et son volet stockage intersaisonnier sont régulièrement évoqué comme une solution séduisante car simple et évidente, pourtant c’est « chaud » à mettre en application pour les quelques raisons déjà étudiés par pas mal de monde dont les Allemands : Sinon un serpentin sous la maison, ça s’appelle une boucle de décharge pour évacuer le surplus de chaleur en été… de là à le récupérer en plein hiver ? Ou alors avec une pompe à chaleur… électrique ! Encore une fois dans cette affaire tout est affaire d’ordre de grandeur. Stocké un kWh thermique équivaut en gros à élever… Lire plus »
    Anonyme
    Invité

    Je suis un fournisseur de l’ancien ESE , celui-ci a tout revendu mais laisse des grosses dettes derriere lui (moi une petite). Un peu dégeulasse

    Sicetaitsimple
    Invité

    très courant et très simple….Ca ne parait pas si courant ni si simple que ça, notamment en chauufage individuel. Que ça puisse doper le performances d’une PAC, certainement, mais quelqu’un a-t-il des exemples concrets de stockage direct ,en dehors du projet Canadien Drake land dont nous avons parlé il y a quelques temps et dont absolument personne n’est capable de savoir combien il a couté?

    wpDiscuz