Un nouveau contrat des eaux usées pour Veolia au Japon

Veolia Eau vient de remporter au Japon un nouveau contrat portant sur l’exploitation et la maintenance de l’usine de dépollution des eaux usées de Chiba.

Cette agglomération située près de Tokyo est en forte expansion économique. L’usine « Hanamigawa N° 2 » est dotée d’une capacité de 283 000 m3/jour et dessert une population d’environ 500 000 habitants.

Entrant en vigueur dès avril 2007, pour une durée de trois ans, ce contrat représentera un chiffre d’affaires cumulé estimé de 17,8 millions d’euros. Dans le cadre de cet accord, Veolia Water Japan a formé un consortium avec ses filiales Showa Kankyo Systems KK (24,5%) et Nishihara Techno Services KK (24,5%).

La société a été choisie pour sa capacité à conjuguer performance économique et respect d’une réglementation environnementale stricte. Veolia Water Japan et ses filiales emploient 1 000 collaborateurs locaux.

L’usine, située le long de la côte sur un site de 23 hectares, a été mise en service en 1994. Les traitements comprennent l’aération prolongée, la dénitrification, la filtration rapide, l’épaississement et la déshydratation des boues ainsi que leur incinération.

« La capacité de Veolia Eau à remporter trois contrats, en l’espace d’un an, dans un pays comme le Japon qui s’ouvre depuis peu aux partenariats publics-privés, témoigne de la compétitivité de notre expertise dans le développement durable des ressources en eau. Notre engagement pour une gestion durable des services d’eau, dans un esprit de fiabilité, de responsabilité et de concertation avec nos clients, ainsi que notre exigence en matière de sécurité sanitaire pour les habitants desservis constituent des éléments déterminants de ces partenariats à long terme », a déclaré Antoine Frérot, Directeur Général de Veolia Eau.

(src : CP – Veolia Eau)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz