Enerzine

Un nouveau Directeur Général (CEO) pour EnOcean

Partagez l'article

EnOcean GmbH a annoncé la nomination de Laurent Giai-Miniet au poste de directeur général, succèdant à Markus Brehler, qui quitte la société.

Sa mission sera de continuer à promouvoir la technologie de la société et de stimuler la croissance des activités à l’échelle internationale, en collaboration avec Andreas Schneider, directeur marketing, et Uwe Thumm, directeur financier.

Laurent Giai-Miniet se déclare impatient d’intégrer EnOcean : « L’entreprise est leader dans les domaines des technologies « sans fil » et de la récolte d’énergie. Elle est particulièrement bien implantée sur les marchés de la gestion technique des bâtiments et de l’automatisation industrielle. Je suis persuadé que nos solutions vont permettre de nouvelles applications et que les technologies de communication sans fil ni pile auront un impact important sur la vie des consommateurs – notamment dans les domaines de l’habitat intelligent et des smart grids. Mon objectif est de passer à l’étape suivante, en offrant à nos clients des technologies innovantes, des solutions adaptées à leurs besoins ainsi que la meilleure assistance technique possible ».

De nationalité française, Laurent Giai-Miniet a accompli l’essentiel de sa carrière chez Texas Instruments (TI) où il a passé 20 ans et occupé différents postes de direction. Sa dernière fonction était celle de directeur général du segment RF faible consommation (Low Power RF Products), à Oslo, en Norvège. Il était responsable de la stratégie et de la définition de nouveaux produits, de la réalisation et du marketing, du développement commercial et de l’assistance-conseil. Il a débuté sa vie professionnelle chez TI en France en 1991 comme Ingénieur des ventes grands comptes, puis a exercé plusieurs responsabilités, dont celle de Directeur des ventes pour la France, le Moyen-Orient et l’Afrique et enfin celle de Directeur Européen de la gamme de composants analogues et logiques à Freising, en Allemagne.

« Avec l’augmentation rapide de la demande et l’expansion de notre base de clientèle dans des marchés en forte croissance tels que la Chine, l’Europe et l’Amérique du Nord, EnOcean continue d’élargir son champ d’action international », déclare Samuel Simonsson, président du conseil de surveillance d’EnOcean.

Depuis 2001, EnOcean fabrique et commercialise des modules radio sans fil qui tirent l’énergie de leur environnement.

Ils récoltent et exploitent l’énergie produite par le mouvement, la lumière ou les différences de température. Cela autorise des solutions entièrement autonomes en énergie et exemptes de maintenance pour le bâtiment et l’automatisation industrielle. Il existe actuellement plus de 200 000 bâtiments faisant appel aux capteurs sans fil EnOcean et plus de 800 produits interopérables.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz