Enerzine

Un pas de plus vers un EPR au Royaume-Uni

Partagez l'article

L’autorité de sûreté britannique (HSE) a déclaré dans une lettre* que les solutions proposées par les groupes Areva et EDF concernant le système de contrôle-commande numérique de l’EPR™ sont « satisfaisantes ».

"Désormais, il n’existe plus aucun point bloquant pour la certification du réacteur EPR" a indiqué Areva dans un communiqué.

Dans le cadre d’un dialogue permanent entre les exploitants, les constructeurs et les autorités de sûreté britanniques, Areva va continuer de fournir les informations détaillées complémentaires conformément au planning du GDA* qui s’achèvera en juin 2011.

« Nous nous réjouissons de la décision de l’autorité de sûreté britannique de lever l’unique point bloquant pour la certification de l’EPR™. Grâce à la qualité du travail fourni par les équipes, le système de contrôle-commande de nouvelle génération franchit une étape importante après que son architecture a été validée en Finlande au printemps dernier. Il s’agit aussi d’une reconnaissance de la qualité de l’EPR. » a déclaré Philippe Knoche, directeur du Business Group Réacteurs et Services d’Areva.


* Cette lettre s’inscrit dans le cadre du processus « Generic Design Assessment », une procédure d’évaluation de la conception des réacteurs dont la construction est envisagée au Royaume-Uni.

** Répondant aux plus hautes exigences de sûreté, l’EPR est actuellement en cours de construction en Finlande, en France et en Chine et de certification aux Etats-Unis.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Un pas de plus vers un EPR au Royaume-Uni"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    lion
    Invité

    Les Anglais sont très pragmatiques et cette information est une bonne nouvelle pour l’industrie française.

    Vilainliberal
    Invité

    le nucléaire a un très gros compétiteur ! d’ailleurs il ne fournit guère que 5 % de l’énergie mondiale, on peut donc s’en passer 🙂 mais le charbon va tuer le nucléaire ! pourquoi ?! parce que la calorie du charbon est 3 fois moins coûteuse que celle du pétrole, que les réserves de charbon sont considérables, sur tous les continents et qu’avec la hausse du pétrole, inéluctable et énorme, qui se profile, la séquestration du CO2 va rendre cette voie charbon : « green », qui l’eut cru ?!

    wpDiscuz