Un procédé de biomasse à haut rendement récompensé

Étienne Lebas, chercheur à l’IFP, vient d’être sélectionné comme lauréat de l’édition 2008 du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, organisé par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, pour son projet d’essaimage Cogebio.

Démarré en juillet 2007, le projet Cogebio porte sur le développement d’un procédé, breveté par l’IFP, de production d’électricité et de chaleur par combustion de biomasse.

Le procédé permet de générer de l’électricité à partir de la biomasse avec un rendement deux à trois fois supérieur aux systèmes disponibles actuellement, dans une gamme de puissance de 30 à 200kWe.

L’ensemble est conçu sous la forme d’un module monté en usine, facilement transportable et d’installation rapide. Il accepte tout type de biomasse : plaquettes forestières, écorces, sciure, déchets végétaux, etc. Il est principalement destiné aux industriels aux agriculteurs disposant de ressources en biomasse ainsi qu’aux collectivités en milieu rural.

Pour l’IFP, la production décentralisée d’électricité apparaît comme particulièrement adaptée à la biomasse dont le coût est largement conditionné par celui du transport. Ce système permettrait d’exploiter des ressources énergétiques renouvelables jusqu’alors difficilement valorisables.

Un premier pilote devrait être installé au sein d’une chaufferie communale, annonce l’IFP sans en préciser le lieu.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un procédé de biomasse à haut rendement récompensé"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Bravo pour cette piste ! Excellentes perspectives: ”…rendement deux à trois fois supérieur aux systèmes disponibles actuellement, dans une gamme de puissance de 30 à 200kWe.”De plus, la méthanisation de cette biomasse peut/pourrait aussi être transformée en biodiesel (BtL), comme démontré par Choren (www.choren.de), qui l’utilise d’ailleurs aussi pour produire de l’électricité… Donc 2 pistes à creuser plus avant ! Premier pilote où? quand? Faut que le MEEDAT et l’ADEME mettent le paquet pour favoriser/conforter/stimuler  une installation industrielle AU PLUS VITE ! Espérons ASAP, voire mieux ! A bons entendeurs… Merci de nous dire!A+ Salutations Guydegif(91) 

Raminagrobis
Invité

j’ai déjà vu des articles qui laissent sur sa faim,  mais la c’est le top, on ne sait pas du tout comment ça marche! C’est de la gasificiation, de la pyrolyse, autre chose??

wpDiscuz