Un projet de parc éolien géant de plus de 1 000 unités

Un parc éolien géant composé de 1 101 éoliennes et s’étendant sur 10 kilomètres de large et 50 kilomètres de long pourrait voir le jour en Suède d’ici une dizaine d’années.

"Ce serait le plus grand parc éolien d’Europe sinon du monde", a déclaré Caj Norén, le porte-parole du conseil du comté. En effet, le conseil régional du nord de la Suède a annoncé avoir donné son accord pour ce projet pharaonique.

Implanté sur le site de Markbygden, à l’ouest de la ville de Piteaa, ce programme dont le coût est estimé entre 50 et 55 milliards de couronnes suédoises (environ 5 milliards d’euros) doit encore obtenir l’aval du gouvernement suédois.

La région possède une faible densité de population et présente peu de conflits d’intérêts. Par ailleurs, la zone est traversée par trois lignes électriques qui pourraient être utilisées pour acheminer l’électricité.

Le parc éolien devrait produire annuellement entre 10 et 12 térawattheures (millions de mégawatts), ce qui représente 8 % de la production totale d’électricité suédoise.

La hauteur maximum des éoliennes a été fixée à 200 mètres et le conseil a recommandé la réalisation du projet au suédois Markbygden Vind.

Partagez l'article

 



Articles connexes

9
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
renewable
Invité
renewable

A 200m de haut on peut pousser jusqu’à 8MW de puissance nominale soit un parc de 8800MW… Les Suédois ont la chace de disposer de beaucoup de place et d’un régime de vent exeptionnel. Une très bonne initiative à coupler avec l’hydraulique local!

Papoumontchat
Invité
Papoumontchat

Encore une fois renewable vous vous emballez: à 200 m de haut on peut même pousser jusqu’à 10MW si le site s’y prête; ça ne veut pas dire que cela fera 10.000 MW ni même 8.800 MW au total car ne produire alors que 10 à 12 TWH soit pendant 1.000 à 1.200 H au nominal quelle misère!! Je pense que ce sont plutôt des 4-5 MW soit 4 à 5.000 MW maximum (ce qui est aussi corrobé par le coût du projet) avec 2.500 à 3.000 H de production au nominal. Mais c’est déjà plus que toutes les installations faites en France!!

Elvis
Invité
Elvis

C est un superbe projet; il m importe peu que le site ne produise pas la puissance nominale theorique. ce qui est important est que l on produise de l energie proprement avec le moins d impact possible sur l environnement. cela semble etre le cas ici.  

bmd
Invité
bmd

La Suède a jusqu’à présent très peu d’éolien, et peut sans recourir au gaz accepter sans difficulté ces 8 % sur son réseau, parce qu’elle a beaucoup d’hydraulique pour réguler cet éolien.D’autre part, à cette échelle, le coût ne doit pas êtretrès supérieur à celui du nucléaire ou de l’hydraulique.

Nature
Invité
Nature

L’éolien se caractérisait par la démesure,on arrive au gigantisme et à l’envahissement de l’espace. Les esprits pragmatiques ne reculent devant rien.A croire que seule compte pour eux la production industrielle .A donner envie de relire « Le petit prince ».  

Bill
Invité
Bill

Pas grand chose de concret dans ce pseudo article : « pourrait », « dans une dizaine d’années »…, tout ça parce que  l’autorisation est donnée par un organisme qui n’est pas le payeur et qui n’est même pas autorisé à autoriser puisque que la décision revient au gouvernement. Bref du remplissage de page.

lion
Invité
lion

10 TWh par an cela représente une puissance installée de 5 000 MW donc des éoliennes d’environ 5 MW unitaires. Il s’agit de machines qui seraient installées sur la même zone géographique donc soumises au même régime de vent. Ceci induit qu’elles peuvent toutes produire leur puissance nominale en même temps. Il sera donc nécessaire de construire un réseau électrique capable de transporter 5 000 MW sur une distance non négligeable qui sera utilisé pendant 2000 heures par an et uniquement dans un seul sens puisque la zone en question n’est pas habitée. L’investissement est lourd pour un taux d’utilisation faible.

renewable
Invité
renewable

Annoncer une production alors qu’on ne connait pas la puissance des machines est assez étrange… Il s’agit d’une zone ou la production possible tourne plus près des 3000heures que des 2000. 2000 heures, même dans les zones peu ventées en France, c’est rare (Aquitaine, Alsace), en Allemagne c’est déjà beaucoup plus courant. Coupler plusieurs milliers de MW éolien avec de l’hydraulique est très facile en Suède et il faut alors considérer ce parc comme une unité à part entière, une zone centralisée de production avec les désavantages liés, comme pour une centrale nucléaire, que sont les lignes de transport sur… Lire plus »

fredhu
Invité
fredhu

Toujours contre tout ? J’en vois plein ici qui n’habite ni ne vote en Suède. Quelle arrogance que de leur dicter ce qu’ils doivent faire de leurs côtes … Encore une fois (mais c’est géneral), quelques chiffres pour prouver la soit-disant inefficacité d’une « autre solution », on annonce que la production ne justifie pas le coût (que les Suedois vont payer, pas vous, rassurez-vous), et on oublie de considérer que, au moins, il s’agit d’une énergie qui est toujours bonne à prendre, vu que la majorité ne semble pas vouloir considére « réduire », et qu’il faut donc produire plus … Avant que… Lire plus »