Un projet de sanctuaire de rubans solaires à Dubaï !

Imaginé par Martina Decker et Peter Yeadon, le projet du "Sanctuaire de lumière" est à première vue un déferlement de rubans entrelacés dans l’immense désert, situé sur le site de Ras Al Khor, à Dubaï.

Mais il ne s’agit pas là de n’importe quels rubans, puisqu’ils sont constitués de cellules solaires en couches minces conçus pour tirer parti des immenses ressources solaires des zones désertiques de Dubaï (EAU).

Le projet se focalise sur un nouveau type de colorant sensible à la lumière et destiné aux cellules solaires en couches minces. Celles-ci tapissent intégralement les murs qui s’enroulent et ondulent à travers le désert, en suspension à 6 mètres au dessus du sol.

Un projet de sanctuaire de rubans solaires à Dubaï !

Il faudra environ 40 kms de rubans solaires – qui font chacun 10 mètres de haut – pour couvrir une surface de 80 000 m2. La production d’énergie solaire annuelle du projet est estimée à plus de 4500 MWh (soit 16 530 gigajoules).

Un projet de sanctuaire de rubans solaires à Dubaï !

Le choix d’une orientation verticale des rubans solaires permet d’optimiser la capacité de production des modules en couches minces semi-translucides. Elle permet également une production d’énergie sur une plus longue période, tout au long de la journée et sur un angle actif de 140°. La verticalité minimise ensuite l’accumulation de sables et de poussières. Par ailleurs, la flexibilité du ruban augmente la capacité de ce dernier à vibrer et donc à maintenir la propreté du matériel. Enfin, par rapport aux panneaux solaires en silicium, les cellules solaires en couches minces fonctionnent beaucoup mieux dans des conditions de chaleur extrême.

Un projet de sanctuaire de rubans solaires à Dubaï !

Outre l’aspect technique, cette oeuvre d’art simule un mirage et crée visuellement une expérience unique. Cet édifice solaire original a ainsi pour vocation de provoquer auprès des futurs visiteurs, une conversation positive sur la thématique des technologies du renouvelable. L’installation a également la particularité d’être suspendue en l’air, et ceci afin de réduire son impact sur l’environnement et de le fixer dans un espace situé entre la terre et le ciel.

Un projet de sanctuaire de rubans solaires à Dubaï !

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz