Un prototype de centrale osmotique mis en service

Statkraft, la société publique norvégienne spécialisée dans la production d’énergie renouvelable a mis en service, le premier prototype de centrale osmotique au monde.

L’énergie osmotique (voir explication ci-dessous) est une source d’énergie renouvelable sur laquelle Statkraft mène des recherches depuis 10 ans. Ce prototype génère de l’énergie grâce à l’exploitation de l’énergie libérée par le mélange d’eau douce et d’eau de mer.

"Cette nouvelle technologie permet de générer de l’électricité simplement en mélangeant de l’eau. Les nouveaux moyens de relever les défis liés au changement climatique sont sans doute plus évidents que nous ne le pensons, ce qui me laisse plutôt optimiste quant à l’avenir", a affirmé Bård Mikkelsen, le PDG de Statkraft.

Le prototype offrira une capacité de production limitée et son but principal sera de servir de base de tests et de développement. L’objectif est de pouvoir être à même de construire une centrale d’énergie osmotique commerciale d’ici quelques années.

Un prototype de centrale osmotique mis en service

Le potentiel mondial de l’énergie osmotique est estimé entre 1 600 et 1 700 TWh par an, soit l’équivalent de la moitié de la production énergétique totale de l’Union Européenne. Par principe, les centrales osmotiques peuvent se trouver dans des endroits où de l’eau douce s’écoule dans la mer. Ces centrales ne produisent aucun bruit ni aucune émission polluante et peuvent s’intégrer dans des zones industrielles existantes, par exemple dans les sous-sols de bâtiments industriels.

Un prototype de centrale osmotique mis en service

 

L’Energie Osmotique

Il est théoriquement possible d’extraire de l’énergie au voisinage des estuaires (où l’eau douce des cours d’eau se mélange avec l’eau salée de la mer), en exploitant le phénomène d’osmose : si de l’eau douce et de l’eau salée sont séparées par une membrane semi-perméable, l’eau douce migre à travers la membrane.

Si le réservoir contenant l’eau salée est à une pression supérieure à celle de l’eau douce, l’eau douce migre vers l’eau salée tant que la différence de pression n’excède pas une valeur limite (limite théorique avec l’eau de mer : 2,7 MPa, soit 27 bars) ; la surpression ainsi créée peut être utilisée pour actionner une turbine. Dans la pratique, on envisage d’opérer avec une surpression de 1 MPa (10 bars) ; un débit d’eau douce de 1 m3·s-1 générerait alors 1 MW.

Une autre possibilité consiste à utiliser des membranes qui ne laissent passer qu’un type d’ions (positifs ou négatifs) : on peut alors produire directement de l’électricité.

L’impact sur l’environnement est en principe nul, puisque le mélange se serait fait naturellement.

Dans l’état actuel de la technologie, la surface de membrane nécessaire est de 200 000 à 250 000 m2 par Mégawatt ; la réalisation de ces membranes est une des difficultés pour le développement de cette technique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Un prototype de centrale osmotique mis en service"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Denlaf
Invité

En ce qui concerne les énergies renouvelables, on ne doit rien négliger. Cependant, certaines avenues sont plus prometteuses que d’autres. Pour ce qui est des centrales osmotiques, beaucoup reste à faire…beaucoup…

indianagrenoble
Invité

Je ne comprends vraiment pas comment ça fonctionne leur machine… Quelqu’un peut-il être plus clair que l’article ci-dessus ? Cordialement Alexandre

christian
Invité
Ce n’est pas une blague, je vous réponds sérieusement. 1- Coupez une rondelle de concombre. Epongez la soigneusement avec du sopalin, et appréciez sa fermeté au toucher. 2- Posez là dans une assiette, saupoudrez de sel, attendez 1h. 3- La rondelle s’est ramollie, l’assiette contient de l’eau. L’eau a quitté les cellules du végétal, en les faisant exploser (ce qui ramolli le concombre). Cela égalise la pression osmotique de part et d’autre de la membrane cellulaire : l’eau peu salée à l’intérieur a rejoint le sel à l’extérieur afin que les deux concentrations de sel, dehors et dedans, s’égalisent. C’est… Lire plus »
Denlaf
Invité

Pour Christian.                                                                                        Très bonne explication qui permet de faire comprendre les non-initiés. Très peu de gens savent ce qu’est l’énergie osmotique. Vous leur aurez probablement donné la chance de comprendre le phénomène d’osmose. Bien joué.

Gaby
Invité

Voici le lien vers un article où une petite étude est téléchargeable sur l’énergie osmotique!!

wpDiscuz