Un réacteur qui reproduit la fusion solaire

Des scientifiques de l’Institut de Physique des Plasmas de l’Académie des Sciences de Chine (Hefei, capitale de la province de l’Anhui) ont réalisé le confinement magnétique d’un plasma à très haute température grâce à un réacteur de fusion expérimental surnommé "soleil artificiel".

De son vrai nom EAST (pour Tokamak Supraconducteur Avancé Expérimental), ce réacteur reproduit le processus de fusion solaire, sans émission de gaz a effet de serre et émettant peu de déchets radioactifs par rapport aux réacteurs classiques qui "cassent" les atomes entre eux.

Cette expérience est une avancée intéressante vers la production d’énergie à partir de la fusion des atomes, principe du projet international ITER dont la Chine fait partie. D’après les scientifiques, cette énergie bon marché et inépuisable pourrait ouvrir d’intéressantes perspectives alternatives aux énergies fossiles.

 
Cette information est un extrait du BE Chine numéro 34 du 8/11/2006 rédigé par l’Ambassade de France en Chine. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Un réacteur qui reproduit la fusion solaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
yaglourt
Invité

“D’après les scientifiques, cette énergie bon marché et inépuisable pourrait ouvrir d’intéressantes perspectives alternatives aux énergies fossiles.” Ils sont gentils mais les énergies fossiles auront disparu bien avant que les premiers kw commerciaux ne soient produits par la fusion (si un jour…) Enfin bon, faut bien qu’ils vendent leur projet de tokamak (qui est loin d’être une première, contrairement à ce que laisse penser le communiqué chinois).

wpDiscuz