Un récupérateur d’eau de pluie 100% autonome

Selon l’ADEME, le prix du mètre cube d’eau ne cesse d’augmenter, il atteint près de 3 euros dans certaines régions et va continuer à coûter de plus en plus cher. L’installation d’un système de récupération de l’eau de pluie est non seulement économique mais cela permet également d’économiser l’eau potable et donc de préserver l’environnement.

Depuis août 2008, les français sont autorisés à installer des systèmes de récupération d’eau de pluie pour une utilisation à l’intérieur de la maison (toilettes, nettoyage des sols, etc.) avec des règles précises. La consommation moyenne par jour et par personne d’eau est de 200 litres.

La quantité d’eau récupérable est de même ordre partout en France, seules la fréquence et l’intensité différent d’une région à l’autre. Le gain financier est variable suivant la consommation que l’on fait en eau de pluie et le coût de l’eau au mètre cube.

Aqualogic a conçu une cuve extérieure qui constitue une solution aussi bien pour les particuliers, les professionnels, agriculteurs et collectivités territoriales qui répond aux différentes attentes des consommateurs. La société estime qu’une réduction du coût de la consommation d’eau sur une année peut s’établir autour de 50 %.

Cette cuve d’une contenance de 2000 litres à 10.000 litres réalisée dans un matériau 100% recyclable est équipée d’un panneau solaire et d’une pompe immergée permettant un brassage permanent pour éviter le gel et le croupissement.

L’eau de pluie du récupérateur Aqualogic, outre le fait qu’elle soit gratuite, est peu calcaire et peu minéralisée, sans chlore et de meilleure qualité pour arroser un jardin par exemple et préserve sans conteste les canalisations en augmentant ainsi leur durée de vie et en économisant les produits anticalcaires. Avec une maison équipée du système Aqualogic, c’est aussi la garantie de pouvoir stocker de l’eau pour faire face à des périodes de restriction ou de sécheresse.

Un récupérateur d'eau de pluie 100% autonome

Autres caractéristiques et avantages :

  • Cuve en matériau entièrement recyclable et panneau solaire pour une totale absence de dépense d’énergie
  • Economie sur les nappes d’eaux souterraines qui alimentent actuellement le réseau de distribution (surexploitation de certaines nappes).
  • Réduction de la consommation d’énergie : les process de traitement pour potabiliser l’eau sont de plus en plus complexes en raison de l’augmentation de la pollution de nos rivières et de nos nappes phréatiques.
  • Réduction de la consommation de savons et autres produits de nettoyage. Les ions calcium et magnésium présents dans l’eau dure empêchent les détergents de bien remplir leur fonction. Par contre, l’eau de pluie est douce, les ions calcium et magnésium ne sont pas assez nombreux pour entraver l’action des détergents.
  • Lutte en partie contre les inondations, l’eau ainsi stockée est éliminée plus progressivement ce qui, lors de fortes pluies ou des longues périodes pluvieuses, diminue la quantité d’eau qui arrive dans les rivières à ce moment. C’est une façon de retirer momentanément un volume d’eau du cycle de l’eau. Les récupérateurs Aqualogic jouent donc un rôle de bassin d’orage.

 

Combien coûte le récupérateur d’eau ?

Ainsi, pour une cuve Aqualogic de 2.000 litres, le prix à payer sera de 2 196 €  TTC (pour une maison de plus de 2 ans la TVA est de 5.5%). Le propriétaire bénéficiera en plus d’une réduction de 25% de crédit d’impôts si le récupérateur est posé par un professionnel. Par ailleurs, un forfait Pose de 300 euros a été instauré par Aqualogic et comprend  la pose sur sol stabilisé avec raccordements aux descentes d’eau de pluie et fixation.

** Répartition de la consommation d’eau des ménages : 30% bain et douches, 20% WC, 12% lessives, 12% divers arrosage lavage voiture, 10% vaisselle, 6% cuisine, 1% boisson. Pour exemple l’arrosage d’une pelouse de 200 m² consomme environ 700 m³ d’eau par an. Avec l’eau de pluie issue du récupérateur, l’économie est de près de 200€

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Un récupérateur d’eau de pluie 100% autonome"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
irisyak
Invité
Une telle installation pose le problème du temps de retour! Le pris du m³ chez moi est de 2 Euros. Pour 2000 Euros cela fait 1000 m³. La récupération possible est de 20 m³ par an. En effet pour un toit de 100 m² et 60 cm d’eau par an cela fait 60 m³. Dans la mesure où la production est brutale en hiver surtout on ne récupère que 1/3 de la production soit 20 m³ par an. 20 x 2 = 40 Euros par an. 2000 / 40 = 50 ans. Il faut compter en plus les frais d’entretien,… Lire plus »
Yully
Invité

Encore une fois, le particulier est un pigeon.Mon chauffe eau solaire je l’ai acheté en grèce à l’occasion de mes vacances. Retour avec le panneau sur le toit ! Installé par mes soins, j’ai économisé 60% du prix sur le même modèle non installé en france. Cherchez l’erreur.

Edc
Invité
l’argent c’est certes une données, mais les prix que vous prenez dans vos calculs ne sont pas fixes dans l’avenir … bref, c’est juste un produit qui tente de faire du développement durable (recyclabilité des produits).. Quoi qu’on ne sait pas de quoi est faite la cuve (plastoc recyclable mais pernicieux  ?? ou terre cuite). Certes c’est cher mais le prix n’est pas l’argument qui l’emporte forcément dans des études de dév durable … car chlorer de la flotte ou la transporter dans des bouteilles en plastique, c’est peut-être pas cher, mais seul l’avenir nous rélèvera les dégats sur les… Lire plus »
Mzk
Invité

Pour la grande majorité des français qui ne payent pas leur consommation d’eau, le temps de retour sur investissement est purement… infini. Vivement une réécriture des lois qui organisent le partage des responsabilités propriétaire/locataire en termes d’investissements et de consommation.

Sicetaitsimple
Invité

Il suffit d’imposer aux fontainiers une obligation d’achat de l’eau récupérée à un tarif dix fois supérieur à leur prix de vente et le tour est joué! Euh, je ne vais pas me faire que des copains sur ce coup là…..

paul
Invité

L’exemple donné prouve le sérieux 200m2 et 700m3 soit plus de 3 metres d’eau de hauteur sur sa pelouse. Ce n’est plus une pelouse c’est un lac.

Cleantuesday
Invité

Le Mardi 9 fevrier Cleantuesday reviendra sur les nouvelles technologies liées a l’Eau avec 4 acteurs qui revolutionnent les technologies: La start up française Arionic presentera plusieurs applications de son traitement New Ionic La société irlandaise Killarney Plastics presentera sa solution innovante pour le marché en développement exponentiel de l’Assainissement Non Collectif Autres intervenants A partir de 18H30 a La Cantine Numerique, Passage des Panoramas, 151 rue Montmartre, 75002 Paris Inscriptions ouvertes :

Spec
Invité

Le retour sur investissement dépend de la situation de chacun. Si on est en appart et que l’eau est incluse dans les charges, c’est certes assez peu intéressant mais pour les personnes ayant des maisons individuelles avec un terrain ou une piscine, le retour peut être de moins de cinq ans. Pour info, le site du constructeur mentionné dans l’article : Aqualogic

wpDiscuz