Enerzine

Un refroidisseur de CPU au métal liquide

Partagez l'article

"Danamics", une société danoise fait une première tentative de lancement du premier refroidisseur de processeur au monde à base de métal liquide : le LM-10.

Selon Danamics, le métal liquide demeure un élément clé dans ses systèmes de refroidissement. En effet, ce matériau possède deux grandes propriétés. Tout d’abord, il possède des propriétés physiques thermodynamiques capablent de dissiper la chaleur issue du microprocesseur et de faire baisser la température environnante – et d’en améliorer son uniformisation – .

Deuxièmement, les propriétés électriques du métal liquide rend possible, l’utilisation d’une pompe électromagnétique ultra compacte, et peu consommatrice d’énergie (1 watt de puissance). Par rapport aux refroidisseurs à eau, la pompe électromagnétique utilisée dans le modèle LM 10 est hermétiquement scellée et ne dispose pas de pièces mobiles, ce qui signifie aucun bruit et aucune vibration.

Petit bémol. Le concepteur mentionne seulement "liquid metal" sur son site et ne donne aucune autre spécification quant à la nature du métal utilisée. Voici quelques exemples d’éléments provenant de Wikipedia :

  • rubidium (point de liquéfaction 39 °C)
  • francium (27 °C)
  • mercury (-39 °C)
  • caesium (28 °C)
  • gallium (30 °C)

 


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    4 Commentaires sur "Un refroidisseur de CPU au métal liquide"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Zaouk
    Invité

    Le mercury, c’est ce qu’on appelle le mercure en français ???

    Olivierdu29
    Invité

    A première vue, il semble que oui.Définition WIKISous les conditions normales de température et de pression, c’est le seul métal à l’état liquide. Notons également qu’il s’agit du seul métal dont la température d’ébullition est inférieure à 650 °C. Le point triple du mercure, à -38,8344 °C, est un point fixe de l’échelle internationale des température (ITS-90).

    christophe1007
    Invité

    Rien de nouveau, ces pompes sont utilisées depuis longtemps dans de nombreux dispositifs industriels. Par exemple avec du sodium(fusion à 100°C) dans super Phénix. C’est une bonne innovation ce système compact.

    Gilles
    Invité

    Il existe également l’eutectique Na K  78% 22% liquide de -12,6 à 735°c

    wpDiscuz