Un réseau de voitures électriques au Danemark en 2011

Better Place et DONG Energy annonce avoir finalisé un financement d’environ 103 millions d’euros (770 millions de couronnes danoises) en fonds propres et en obligations convertibles destiné au déploiement initial d’un réseau de recharge de voitures électriques au Danemark.

Selon les termes de l’accord, DONG Energy contribuera à la mise en place du réseau de Better Place Danemark et sera son fournisseur privilégié d’énergie renouvelable. Goldman Sachs International a été choisi comme conseil pour cette étape de financement.

En mars 2008, Better Place a désigné Better Place Danemark comme son second opérateur après Israël, où ses premières bornes de recharge électrique ont récemment été présentées. À partir de 2011, l’Alliance Renault-Nissan commencera à commercialiser par l’intermédiaire d’un vaste réseau une gamme complète de véhicules électriques spécialement adaptés aux exigences des consommateurs danois. Ces automobiles bénéficieront des produits et services de mobilité de Better Place.

Le Danemark montre depuis longtemps la voie du changement grâce à des innovations et à des politiques environnementales progressistes.

D’une part, ayant accès à des réserves de pétrole en voie d’épuisement en mer du Nord, le Danemark produit actuellement environ 20 % de son électricité grâce aux éoliennes, dont celles de DONG Energy. A défaut de pouvoir stocker l’énergie excédentaire ainsi produite, 7 % de l’électricité d’origine éolienne produite au Danemark est aujourd’hui exportée vers d’autres pays. Avec le modèle Better Place, le Danemark pourra se servir du réseau d’électricité et des batteries des véhicules électriques pour exploiter et stocker en abondance cette énergie afin de l’utiliser en fonction des besoins des véhicules.

Un réseau de voitures électriques au Danemark en 2011

D’autre part, le gouvernement danois incite la population à renoncer aux véhicules traditionnels à moteur thermique au profit de véhicules zéro émissions et s’est engagé à aider le pays à réduire de 21 % ses émissions de CO2 d’ici 2012. À lui seul, le passage à l’électricité pour tous ses véhicules permettrait au Danemark de réduire de 17 % ses émissions de CO2 actuelles. Ainsi, le gouvernement danois applique aux véhicules « zéro émission » un régime « zéro taxe », alors que la taxation peut aller jusqu’à 180 % pour les achats d’automobiles fonctionnant au pétrole.

En route vers le Sommet de Copenhague en décembre 2009

« À quelques mois du sommet des Nations Unies sur le changement climatique, le Danemark a l’occasion de montrer au monde ce à quoi ressemblera l’avenir du transport, a déclaré Shai Agassi, Président fondateur de Better Place. Nous avons choisi en la personne de Jens Moberg un dirigeant de très haut niveau qui va nous aider à mettre en œuvre notre modèle au Danemark. Celui-ci servira de vitrine pour l’Europe et le reste du monde lors de la réunion du COP15 qui se tiendra à Copenhague en décembre. »

Anders Eldrup, PDG de DONG Energy a quant à lui rappelé l’objectif de l’énergéticien dans ce partenariat : contribuer à la réduction des émissions de CO2 et augmenter la consommation d’énergie durable en captant et en exploitant plus efficacement l’énergie éolienne.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Un réseau de voitures électriques au Danemark en 2011"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Denlaf
Invité

Le choix du Danemark pour la voiture électrique peut partiellement s’expliquer étant donné son type de production d’énergie électrique. Cependant, même dans ce cas je favoriserais la voiture hybride. Meilleure performance et meilleure autonomie (seulement si le besoin s’en fait sentir). http://www.denis-laforme.over-blog.com

marcob12
Invité

Il est heureux que ce projet se fasse en europe, malgré la crise. L’électricité est clairement l’avenir de l’automobile, sous une forme ou une autre et leur formule semble solide. Espérons que cela inspirera notre pays, surproducteur notoire d’électricité et presque aussi dépendant du pétrole que dans les années 70 malgré le nucléaire…

js
Invité

en plus des véhicules renault qu’est ce qu’on attends pour montrer l’exemple ? d’abord israel, maintenant le danemark !!! et nous ????

wpDiscuz