Enerzine

Un symbole unifié et mondial pour l’énergie durable ?

Partagez l'article

Une initiative qui défend un nouveau changement culturel positif, propose un nouveau symbole reconnaissable et universel incarnant la durabilité : "Happy Energy" est son nom.

"Pour vivre dans un monde propre, nous devons opter pour l’énergie renouvelable et adopter des méthodes de production durables", tel est le crédo de ce mouvement né aux Pays-Bas. "Nous voulons une société sans pollution, sans crise climatique et sans répartition injuste des ressources."

Et selon lui, comme il n’existe pas encore de logo mondial qui représente la durabilité et l’identification de ce changement culturel, il propose d’en concevoir un – à la manière du célèbre Peace & love ou du Smiley – qui soit à la fois reconnaissable et universel.

Grâce au label emblématique "happy energy", développé par notre co-fondateur Erik Schoppen, "il existe désormais un symbole qui indique clairement que nous voulons vivre dans un monde où la croissance ne devrait pas avoir un effet négatif sur les individus ni sur l’environnement de notre planète", clame le mouvement.

Les projets mobilisateurs qui diffusent de "l’énergie heureuse" (happy energy) pourront utiliser "gratuitement" ce symbole disponible en téléchargement à cette adresse : http://www.happyenergy.com. Car l’utilisation, le partage et la promotion de "l’énergie heureuse" ne sont pas des actes personnels. "Ils sont destinés aux personnes avec lesquelles nous partageons notre planète et en vue de garantir un avenir juste aux nouvelles générations."

Happy Energy va au-delà de l’énergie durable. "Elle représente une nouvelle culture, le suivi nécessaire pour une révolution industrielle. Une culture synonyme de justice sociale et de respect de la nature. Sans pollution, sans problème climatique et sans utilisation irresponsable des ressources et des techniques. Nous nous trouvons aujourd’hui à un moment de l’histoire où une nouvelle culture de ce type n’est plus un rêve, mais constitue au contraire un but réaliste."

Réaliste ou Utopiste ? à vous de juger.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Un symbole unifié et mondial pour l’énergie durable ?"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    irisyak
    Invité

    Tout simplement bravo!

    jeff_1982
    Invité

    Reste a décliner son opposé…. un logo pour une énergie non-durable et dangereuse. Le genre de logo qu’on pourrait coller sur tous ce qui n’est pas H-En: le radiateur electrique par exemple. Le smiley est décliné en 2 versions (voir plus encore).

    moise44
    Invité

    Je pencherais plutôt pour l’utopie… @jef_1982 Le radiateur électrique n’est pas une aberration comparé au chauffage centrale par exemple ! Je suis pour le chauffage au bois mais la condition que ce bois sont géré de façon a ne pas le couper trop vite, en tout cas pas plus vite qu’il accumule le cabrone troposphérique. Sinon, il est encore plus polluant que la chaudière au fioul, et bcp plus encore que la chaudière au gaz ! Quoiqu’il en soit il faut bien admettre l’optimisme comme une force qui permet d’avancer.

    oeildecain
    Invité

    La planète entière travaille sur toutes les sortes d’ENR imaginables ………….. Jamais l’Humanité n’aura effectué de changements positifs aussi rapidemenet que maintenant ….. Une bonne partie des ateliers et pas mal d’ingénieurs se sont fixés ce nouveau challenge des ENR …….. Par contre, comme d’habitude, certains ont compris qu’il n’était pas forcément utile de s’impliquer dans la recherche technique, mais beaucoup plus opportun d’agir en « communication » … Quel est le bien-fondé d’un logo dans la révolution technique actuelle ? A plus forte raison s’il est très quelconque …….

    jl06
    Invité
    Si ça donne une certaine direction, si ça permet de canaliser les énergies – et je suis sûr que pour certains, ça le fera – tant mieux. Les uns pensent que les solutions techniques sont la clé, les autres que nous les trouverons dans la communication et le respect. Nous sommes tous sur la même planète, et je n’ai rien contre « Nous voulons une société sans pollution, sans crise climatique et sans répartition injuste des ressources ». Admettons que la phrase soit réaliste conjuguée au présent. Reste à savoir comment y arriver, et quand, et là c’est autre chose. Mais au… Lire plus »
    wpDiscuz