Un Syndicat intercommunal de l’eau compense ses besoins énergétiques

Suite à l’appel d’offre public lancé à l’automne 2011, le SICASIL, premier producteur d’eau potable de l’ouest Alpes-Maritimes, a fait appel au savoir faire de ValSolar en matière de construction et d’exploitation de centrales solaires.

En effet, il lui a confié l’installation de deux nouvelles centrales photovoltaïques s’inscrivant dans le programme à énergie solaire lancé en 2006 par le Syndicat. Aujourd’hui les toitures du SICASIL "Cannes La Bocca" et "Saint-Jacques Grasse" cumulent 460 m2 de modules photovoltaïques ValSolar pour une puissance totale de 62 kilowatts Crête.

Par l’intégration de ces nouvelles centrales solaires, le SICASIL répond à deux enjeux d’envergure : économique et écologique.

L’électricité solaire produite par les installations photovoltaïques sera revendue à un tarif préférentiel à EDF. Par ailleurs, la combinaison des microturbines dans les canalisations additionnée à la solution photovoltaïque vient compenser les besoins énergétiques nécessaires au fonctionnement des services du SICASIL, particulièrement en saison estivale, à hauteur de 60 % de la consommation annuelle électrique. Cette action permet de limiter les impacts carbones et ainsi de participer aux projets de rénovation durable des bâtiments.

Leur démarche avant-gardiste s’inscrit dans les thèmes abordés lors de la grande conférence environnementale : "diminuer la consommation d’énergie des bâtiments, sortir de la dépendance aux énergies fossiles grâce au déploiement des énergies renouvelables et ainsi réduire l’impact environnemental."

Valsolar est un constructeur, exploitant de centrales photovoltaïques intégrées au bâtiment. Il dispose d’un parc de centrales solaires intégré au bâti qui dépasse les 3 MWc raccordés au réseau, avec près de 100 000 m² de toitures équipées.

Le SICASIL est un établissement de service public chargé de la distribution de l’eau potable, de l’approvisionnement, du transport et de la fourniture d’eau jusqu’au robinet. Le service est délégué par deux contrats, passés avec un opérateur privé, la Lyonnaise des Eaux – Suez. Dans ce cadre, le SICASIL reste propriétaire des installations d’adduction, de traitement et de desserte en eau potable. Il en remet la gestion, l’entretien et l’exploitation, à la Lyonnaise des Eaux – Suez.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz