Un tout premier système d’interconnexion du Chili

Alstom a annoncé la semaine dernière avoir été sélectionné par Transmisión Eléctrica del Norte (TEN) pour fournir quatre postes électriques clés en main destinés au tout premier système d’interconnexion électrique du Chili, la ligne « Mejillones – Cardones ».

Le contrat, d’une valeur d’environ 260 millions d’euros (278 millions de dollars), comprend l’installation de trois nouveaux postes électriques 500 kV à Chacayita, Los Changos et Cumbres, ainsi que l’extension du poste électrique de Nueva Cardones.

Longue de 580 km, cette autoroute de l’énergie devrait être opérationnelle en 2017 et permettra de relier les deux systèmes existants: le système interconnecté central (SIC) et le système interconnecté du Norte Grande (SING).

Le SIC, qui dessert le centre du territoire, achemine près de 70% de l’électricité produite au Chili et en fournit plus de 90% aux 18 millions d’habitants que compte le pays. Le SING, qui approvisionne le nord du Chili, génère aujourd’hui 20% de l’électricité du pays et ambitionne d’augmenter davantage sa production.

Les postes électriques isolés au gaz et à l’air fournis par Alstom permettront de transporter 1500 MW d’électricité. Alstom fournira et installera également des produits de compensation de puissance à haute tension qui amélioreront la qualité des installations pour un fonctionnement efficace, sûr et stable du réseau électrique. Tous les équipements seront fabriqués dans les usines d’Alstom au Brésil, en Chine, en Finlande et en France, avec une équipe dédiée sur site au Chili.

Un tout premier système d'interconnexion du Chili

"La ligne électrique Mejillones – Cardones est une avancée majeure pour le Chili. Le projet constitue une fantastique opportunité pour Alstom de contribuer, grâce à des technologies innovantes, à l’amélioration de l’approvisionnement en électricité du Chili et au renforcement de l’économie du Chili", a déclaré Sergio Gomes, Vice-Président d’Alstom Grid en Amérique latine.

Le Chili connaît une hausse de 4,5% par an de sa demande en énergie. La ligne d’interconnexion électrique permettra de répondre à cette croissance rapide, notamment au centre et au sud du pays où la population est la plus dense. L’excédent d’énergie sera acheminé de façon optimisée du nord au centre et vice versa, réduisant ainsi la facture énergétique globale du Chili. Ce projet est mené par le ministère de l’Energie chilien dans le cadre d’un plan global pour développer l’approvisionnement durable en énergie.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz