Une architecture bioclimatique s’érige à Kuala Lumpur

Situé dans la nouvelle zone administrative de Putrajaya en Malaisie, le "residential Precinct 4" se trouve sur l’extrémité d’un promontoire, une presqu’ile reliée à la côte Ouest de la nouvelle péninsule artificielle.

"Cette localisation donne la perception d’être complètement entouré par l’eau de la lagune. La métaphore constructive a conduit à concevoir des bâtiments résidentiels comme une flotte de grands voiliers majestueux, légers, transparents qui naviguent dans la lagune" explique le studio de design Nicoletti.

Les huits "voiliers" ont tous des géométries similaires mais de différentes dimensions : Le nombre des étages varie de 12 à 17 et chaque appartement rappelle le pont d’un navire par sa forme.

Faisant partie d’une stratégie durable, les terrasses, les parasols, la ventilation naturelle et les espaces verts intégrés entre les bâtiments, sont inclus dans la conception. Les bâtiments possède chacun un jardin tropical sur leur toit.

Une architecture bioclimatique s'érige à Kuala Lumpur

Tous les appartements font face aux côtés opposés des bâtiments afin de faciliter la ventilation avec des effets bioclimatiques positifs.

Une architecture bioclimatique s'érige à Kuala Lumpur

Les effets de transparence et de lumière sur le front de mer permettent de créer un lieu unique qui renforce l’image de Putrajaya comme une ville jardin.

Une architecture bioclimatique s'érige à Kuala Lumpur

Une membrane verticale protège les piliers de chaque unité et contrôle la quantité de la lumière du jour, sans pour autant compromettre la vue sur le lac.

Une architecture bioclimatique s'érige à Kuala Lumpur

L’achèvement du complexe est prévu pour 2010.

 

Putrajaya est la nouvelle capitale administrative de Malaisie, située à 20 km au sud de Kuala Lumpur, reliée à elle par un train futuriste, et à proximité de la nouvelle ville de Cyberjaya, spécialisée dans les nouvelles technologies, la « Silicon Valley asiatique », plus vaste que celle des États-Unis.

La ville s’étend sur 4 581 hectares et quinze kilomètres. Elle est construite pour abriter 330 000 habitants (600 000 à terme) dont 76 000 fonctionnaires. Cette cité « intelligente » est entièrement gérée par informatique.

Près de 40% du territoire sont ainsi dévolus aux espaces verts. Parcs et jardins botaniques luxuriants sont disséminés un peu partout dans la ville. L’un des plus grands lacs artificiels du monde, 650 hectares, y a même été creusé et est alimenté par deux rivières qui ont été détournées.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Une architecture bioclimatique s’érige à Kuala Lumpur"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Deway23
Invité

je suis etudiant en ind  je chercher amitier et d autres oportunite

wpDiscuz