Une barrière anti-pollution décentralisée et automatisée

A l’aide d’un système entièrement automatisé et décentralisé du nom d’OSP, le designer Ji-hoon Kim a peut être trouvé le moyen de contenir les prochaines marées noires.

L’OSP se compose d’une flottille de robots modulaires ayant pour objectifs d’entourer la zone sinistrée et d’actionner sa barrière gonflable avant que les équipes de nettoyage interviennent sur les lieux pour aspirer les nappes d’hydrocarbures. Simple, vous ne trouvez pas ?

Grâce à sa structure modulaire, l’OSP peut être déployé rapidement vers les lieux de l’accident par des moyens à la fois aériens (hélicoptère) et maritimes.

Pour remplir correctement sa mission, chaque unité dispose de son propre algorithme de contrôle.

Une barrière anti-pollution décentralisée et automatisée

Une barrière anti-pollution décentralisée et automatisée

Sur le croquis (ci-dessous) proposés par le designer, vous pouvez entrevoir les caractéristiques de chaque robot.

  • Un système GPS et une antenne radio permettent à chaque module de communiquer entre eux,
  • Chaque module a la possibilité d’être relié à un autre grâce à des bagues de connections et ainsi être en mesure de construire une barrière anti-pollution,
  • Pour le mode de propulsion, 4 blocs de 2 moteurs à hélice équipent le robot,
  • Un panneau photovoltaïque fournit du courant aux moteurs du module.

OSP barrière anti-pollution

Il reste maintenant à trouver un investisseur prêt à financer ce concept qui une fois encore reste séduisant sur le papier.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz