Une batterie à très haute conductivité par l’anion

Le chimiste allemand Ingo Krossing a fabriqué un nouveau type d’anion volumineux et faiblement chargé qui pourrait être utilisé pour fabriquer des batteries plus performantes.

Protégé par une sorte de "revêtement téflon", ce nouvel anion à faible interaction (WCA : weakly coordinating anion) est très robuste et non-adhésif.

Il pourrait être combiné avec des cations lithium pour créer des batteries à plus haute conductivité. En effet, la faible interactivité des anions WCA permettrait aux ions lithium de se déplacer plus librement.

Pour ses résultats exceptionnels, le chimiste Ingo Krossing s’est vu décerné le prix Otto-Klung-Weberbank doté de 50000 euros.

Ce prix, qui est la plus haute distinction allemande de financement purement privé, est accordé chaque année à de jeunes scientifiques allemands pour des travaux de recherche fondamentaux en chimie et en physique.

 
Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 312 du 23/11/2006 rédigé par l’Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



   

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz