Une batterie révolutionnaire équipée de nanotubes

Vous voudriez bien recharger votre mobile ou votre ordinateur portable en quelques secondes plutôt qu’en quelques heures ?

Votre souhait pourrait bientôt être exhaucé. Des chercheurs du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) développent une batterie révolutionnaire.

Joel Schindall et son équipe du M.I.T. projettent de reléguer au passé ces fameux temps de charge, en améliorant une technologie existante. Ils se sont tournés vers le condensateur, inventé il y a presque 300 ans, pour l’amener vers les nanotechnologies.

Les batteries rechargable et jetables actuelles, emploient une réaction chimique pour produire de l’énergie. « Qui est une manière efficace de stocker une grande quantité d’énergie » … « mais les problèmes de son coût élevé auquel s’ajoute son usure progressive au point que l’utilisateur doit la jeter, demeurent des obstacles sérieux. » commente t’il.

Le problème des condensateurs reste que sa capacité de stockage est proportionnelle à la superficie des électrodes de la batterie. Ainsi les condensateurs actuels les plus puissants fournissent 25 fois moins d’énergie que les batteries chimiques standard.

Les chercheurs ont résolu ce problème en couvrant les électrodes de millions de filaments minuscules appelés : nanotubes. Un nanotube est 30.000 fois plus petit qu’un cheveux humain. Semblable à la façon dont une serviette de bain épaisse et spongieuse absorbe plus d’eau qu’un drap mince et plat, les filaments de nanotube augmentent la superficie des électrodes et permettent au condensateur de stocker plus d’énergie.

Schindall indique que ce principe combine la force des batteries d’aujourd’hui avec la longévité et la vitesse des condensateurs. « Cette batterie pourrait être rechargée plusieurs centaines de périodes voire des milliers de périodes, et… elle pourrait être rechargée très rapidement, juste en quelques secondes plutôt qu’en plusieurs heures. »

Je vous laisse imaginer les champs d’application envisageables pour ce type de technologie.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Une batterie révolutionnaire équipée de nanotubes"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
sarkozy
Invité

il faut developper

Gregoire
Invité

Il leur faudra encore 15 ans pour sortir un prototype et encore 10 ans avant que la technologie soit partout… si on ne se rend pas compte entre temps qu’il y a une faille dans le raisonnement ou le processus d’industrialisation! La Science et la Politique sont les deux domaines où la plupart des promesses ne sont jamais tenues!

Fueg
Invité

La première faille , c’est qu’on ne sait pas détruire les nanotubes de carbone… on vient d’inventer une nouvelle forme de pollution bien pire que les précédentes…

wpDiscuz