Une centrale électrique sicilienne remise à niveau

General Electric (GE) a annoncé son intention de moderniser 2 turbines à gaz 9B vieilles de 30 ans afin de réduire les émissions et d’en améliorer l’efficacité, la fiabilité et la production d’une centrale électrique à Trapani détenue par E.ON Produzione.

Cette usine joue actuellement un rôle clé dans la stabilisation du réseau électrique entre la Sicile et l’Italie continentale.

GE mettra ainsi à niveau les deux trains de turbine à gaz de Trapani de 85 et 89 mégawatts respectivement à 107,8 mégawatts par unité. D’après le conglomérat américain, la mise à niveau inclura des augmentations de température d’allumage, des caractéristiques d’étanchéité de pointe, de nouveaux rotors d’unités et aubes de stator de compresseur, de nouveaux générateurs ventilés à l’air libre et l’installation d’un système de combustion DLN **.

« Ce projet va réaménager les deux centrales au gaz de Trapani en améliorant et en remplaçant partiellement certains équipements de turbines primaires », a déclaré Carlo Enas, directeur des achats de E.ON Italie. « Une fois terminée, la mise à niveau permettra à notre site de bénéficier d’une capacité accrue et d’une plus grande efficacité, mais aussi de réduire l’impact sur l’environnement ».

Le Vice-Président et directeur de l’Industrie, de l’Artisanat et de la Coopération de la Région de Lombardie, Andrea Gibelli, a souligné l’importance pour les fournisseurs d’énergie de travailler en conformité avec les exigences environnementales de plus en plus rigoureuses de la région : « La région de Lombardie considère la recherche et le développement dans la production d’énergie comme essentiels à l’avancée du développement durable et à une meilleure compétitivité de son écosystème industriel. La Lombardie s’est engagée, dans le cadre du projet TREND, à soutenir les initiatives qui ciblent les économies d’énergie et la production d’électricité via des sources d’énergie innovantes. Nous apprécions l’engagement de GE visant à investir dans des technologies souples et efficaces qui permettent aux fournisseurs d’énergie de notre région de réduire leur empreinte d’émissions. »

La technologie DLN** permet aux opérateurs de centrales électriques de respecter ou de dépasser les exigences réglementaires émergentes en Europe. Ces solutions permettent également un fonctionnement à faibles charges pendant les périodes hors pointe, consommant ainsi moins de carburant et contribuant à réduire les coûts de fonctionnement de l’usine.

Le projet débutera au troisième trimestre de 2012 et devrait être achevé en 2013.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Une centrale électrique sicilienne remise à niveau"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

mais sympa quand mêmem d’arriver à “recycler” les vieux machins en jeunes trucs plus corrects écologiquement parlant (sauver la Planète, pour nos enfants et petits-enfants et bla bla bla)

wpDiscuz