Une centrale hydroélectrique dans le bassin amazonien en 2014

Un consortium d’entreprises** dirigé par Alstom a remporté un contrat couvrant l’ingénierie, la fourniture d’équipements électriques et la construction de la centrale hydroélectrique de Santo Antônio do Jari (373,4 MW), au Brésil.

D’une valeur globale d’environ 310 millions d’euros, cette centrale commandée par Consorcio Amapa Energia sera implantée sur la rivière Jari, dans la région amazonienne du Brésil, et sera mise en service à la fin de 2014.

Cette centrale hydroélectrique « au fil de l’eau », sans lac de retenue, utilisera le courant de la rivière pour produire de l’énergie et sera soumise aux fluctuations de débit importantes liées aux saisons et aux fortes précipitations.

La part d’Alstom dans ce contrat représente une valeur de 100 millions d’euros, dont environ 80% directement pour Alstom et 20% pour IMMA*. Alstom fournira, pour les 3 unités du barrage, les turbines Kaplan et les alternateurs, les équipements hydromécaniques et de levage, le système de contrôle commande, les travaux d’ingénierie, le montage, la supervision et la mise en service.

L’hydroélectricité représente 85 % de la production électrique brésilienne. Le groupe Alstom a livré plus de 100 turbines et alternateurs hydrauliques au marché brésilien au cours des dix dernières années, représentant 35 % de la capacité hydroélectrique installée du pays.

** Alstom, des entreprises d’ingénierie brésiliennes CESBE, et Areva Koblitz
* Indústria Metalúrgica e Mecânica da Amazônia (IMMA)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz