Une centrale solaire innovante en réponse aux défis énergétiques sud-africains

La compagnie Abengoa a annoncé l’inauguration d’une centrale solaire de 100 MW près de la ville de Pofadder dans la Province du Cap-du-Nord, une installation capable de fournir une énergie renouvelable à environ 80 000 foyers d’Afrique du Sud.

KaXu Solar One, la première centrale électrique thermique solaire en Afrique du Sud, intègre un système de stockage qui permet la production de 100 MW pendant une durée de 2 heures et demie après le coucher du soleil ou avant l’aube.

Ce projet devrait entraîner un afflux d’investissements directs et indirects en Afrique du Sud d’environ 891 millions de dollars, génèrer approximativement 516 millions de dollars en taxes au cours des 20 prochaines années et créer un millier d’emplois dans le secteur du bâtiment durant sa construction, d’une durée de trois ans.

Ce partenariat public-privé a été adjugé par le Département de l’Énergie d’Afrique du Sud. Il permettra de fournir de l’énergie renouvelable et fiable à Eskom, la compagnie de production et de distribution d’électricité d’Afrique du Sud, dans le cadre d’un contrat d’achat d’électricité d’une durée de 20 ans.

"Nous sommes fiers de contribuer à aider l’Afrique du Sud à répondre à ses besoins actuels en énergie. Ce projet laissera un héritage qui profitera à toute la communauté de Pofadder, du Cap-du-Nord et du pays tout entier. Cela n’aurait pas été possible sans le leadership du ministère de l’Énergie de l’Afrique du Sud" a déclaré Manuel Sanchez Ortega, directeur général d’Abengoa.

Geoffrey Qhena, directeur général de l’IDC, a souligné : "Ce projet, qui s’appuie sur un solide partenariat des secteurs public et privé, s’inscrit dans nos efforts visant à soutenir les initiatives de l’État pour introduire des sources alternatives d’énergie dans le bouquet énergétique du pays, comme envisagé dans le plan intégré de ressources."

Fadiel Farao, président du KaXu Community Trust, a expliqué que la centrale KaXu Solar One sera un catalyseur pour le développement économique de la municipalité Khai Ma dans la province de Cap-du-Nord. "Ce projet a stimulé l’économie locale et sera d’une grande aide pour générer les opportunités économiques dont les habitants ont tant besoin dans cette région." Les membres du KaXu Community Trust appartiennent à la communauté locale.

Abengoa construit actuellement Khi Solar One dans la région, une centrale solaire de 50 MW utilisant la technologie de la tour, et a déjà commencé, dans le cadre d’un troisième projet, la construction d’une centrale cylindro-parabolique de 100 MW, Xina Solar One. Xina Solar One constituera avec KaXu Solar One la plate-forme solaire la plus vaste de l’Afrique subsaharienne.

** Abengoa possède 51 % du projet, l’Industrial Development Corporation (IDC) 29 % et la fiducie communautaire KaXu 20 %.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Une centrale solaire innovante en réponse aux défis énergétiques sud-africains"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité

odeillo France année 70 afrique du sud 2015 !!! 45 ans après! un savoir faire perdu , réinventé par d’autres!

Pastilleverte
Invité

effectivement oublié, mais qu’ont fait nos très chers EELVistes quand ils étaient au gouvernement ? Ont-ils essayé de le faire renaitre de ses cendres (enfin, façon de parler) ? Une petite précision sur le prix du KWh vendu aux sudaf n’aurait peut être pas été de trop, de même que la surface utilisée pour installer les capteurs, parce que une puissance de 100MW en solaire, en tour, chapeu, mais ça doit faire quelques dizaines d’ha ?

b api
Invité

La première centrale Abengoa de 50 MW à 20,5 €cent / kWh, et la deuxième de 100 MW à 12,6 €cent/kWh, augmentation de 5 à 6% par an, 30 ans de contrat. En parallèle, ESKOM vend l’électricité entre 3 en creux et 17 €cent / kWh en super-pointe, augmentations fortes du coût de l’électricité (8% en 2015). Si on considère l’énergie solaire en pointe, c’est jouable.

wpDiscuz