Une centrale solaire thermodynamique dans les Pyrénées-Orientales

Le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, vient de donner son feu vert à CNIM pour son projet de construction et d’exploitation, pour une durée de vingt ans, d’une centrale solaire thermodynamique à concentration située à Llo dans les Pyrénées Orientales.

Cette centrale solaire implantée sur un terrain d’une vingtaine d’hectares est le déploiement à l’échelle industrielle du pilote conçu et installé par CNIM sur son site de la Seyne-sur-Mer. Ce prototype en technologie de miroirs de Fresnel est en fonctionnement continu depuis plus de deux ans.

Ce projet de centrale solaire thermodynamique a été présenté dans le cadre de l’appel d’offres de la Commission de Régulation Energétique (CRE) portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire d’une puissance supérieure à 250 kWc. Cet appel d’offres s’inscrit dans le programme gouvernemental de développement des énergies renouvelables et de transition énergétique.

La future centrale solaire** de Llo marque ainsi l’aboutissement de la stratégie de recherche et d’investissement de CNIM dans le solaire thermodynamique, dont les grandes étapes furent la conception et la fabrication du prototype de la Seyne-sur-Mer en 2010 et la validation de son concept par l’ADEME en avril 2012, avec le financement du démonstrateur pré-industriel e-Care (voir encadré ci-dessous).

La centrale de CNIM à Llo, d’une puissance de 9 mégawatts avec stockage de l’énergie thermique, ce qui représente la consommation en électricité de plus de 6.000 ménages, produira de l’électricité exportée sur le réseau électrique. Elle utilisera la technologie des « miroirs de Fresnel ». Cette technologie s’appuie sur la récupération de l’énergie thermique au travers de miroirs manœuvrés mécaniquement, et qui renvoient le rayonnement solaire sur un récepteur, la chaudière solaire. Cette énergie thermique peut être stockée ou convertie en électricité au travers d’un cycle de production de vapeur.

« Par sa décision, le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie récompense l’investissement de long terme consenti par le Groupe CNIM pour promouvoir le solaire thermodynamique, et marque son soutien au développement d’une filière française créatrice d’emplois dans nos territoires et exportatrice de savoir-faire technologiques innovants. CNIM se réjouit de cette reconnaissance du solaire thermodynamique comme énergie renouvelable stockable, facilitant l’intégration au réseau électrique. La centrale de Llo sera construite sur un territoire pionnier du solaire à concentration, à quelques kilomètres du four solaire du CNRS d’Odeillo et de la centrale Thémis de Targassonne, dont CNIM avait construit la chaudière solaire dans les années 1980 » a expliqué Roger Pujol, Directeur Général de la Division Energie Solaire du Groupe CNIM.

 

Démonstrateur eCare :

eCare est un démonstrateur pré-industriel de centrale solaire thermodynamique pour la production décentralisée d’électricité, accompagné d’une méthode de prédiction de la ressource solaire. Le montant total du projet s’élève à 10 M€.

Le projet eCare fait suite au pilote en technologie de Fresnel conçu par CNIM et installé sur son site de la Seyne-sur-Mer. Inauguré en juillet 2010 par le Ministre de l’Industrie, ce prototype est le seul pilote en technologie solaire concentré, opérationnel depuis deux ans sur le territoire français.

Les mises au point, essais et mesures effectués depuis deux ans ont confirmé les performances attendues par le calcul et démontré la fiabilité des solutions technologiques retenues.

eCare utilise la technologie CNIM des miroirs de Fresnel. Il fonctionne en eau pressurisée et est couplé à un stockage adapté et à une turbine ORC (Organic Rankine Cycle).

Le démonstrateur sera installé en conditions réelles dans un pays d’Afrique du Nord ou du Moyen Orient.

eCare est particulièrement adapté aux pays émergents à la recherche d’une plus grande autonomie énergétique. Créateur d’emplois localement, eCare a également pour objectif la création et le développement d’une filière industrielle française exportatrice.

Dans le cadre du projet eCare, CNIM est en groupement avec Bertin Technologies, Armines et Transvalor pour le développement d’une algorithmique complète de correction et d’étalonnage des estimations ou historique long-terme du rayonnement solaire ; le développement d’une méthodologie de mesure de la ressource solaire ; le développement d’un capteur de mesure automatique in-situ de l’empoussièrement d’un site.

** La Caisse des Dépôts et Consignations est partenaire de ce projet.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Une centrale solaire thermodynamique dans les Pyrénées-Orientales"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

un démonstrateur payé par le contribuable pour production en Afrique du Nord et Moyen Orient? Installer du thermodynamique à 1600m altitude et dans la neige, chouette idée.

meminick
Invité

9 MW pussiance max, mais combien de kWh sur l’année? ratio 20 ha ? 9000 kW soit 20 kW au m2?

Tassin
Invité

9000kW sur 20 Ha ça fait 45W/m².

traonvouez
Invité

Madame, Monsieur Merci pour cette information; par ces temps d’économie, vous auriez pu indiquer si la centrale d’Odeillo est actuellement en fonctionnement, et si par exemple elle peut être exploitée économiquement entre 2 sessions de Recherche et Développement.

Guydegif(91)
Invité
Bravo ! voilà une feuille de route bien construite et bien suivie ! Après le proto en 2010 à La Seyne sur Mer voilà une 1ère en taille industrielle! Cohérence et persévérance ! sur un site très près des pionniers Themis et Odeillo, qui n’avaient pas choisi cette région par hasard ! Solution EnR solaire thermodynamique non-aléatoire car stockage ! voilà une bonne avancée de valorisation de la contribution solaire ! OUi, à implanter en métropole là où les conditions vont bien, et OUI, à implanter aussi dans les DOM-TOM où les conditions le permettent qd pas risque cyclonique ou… Lire plus »
michel123
Invité
voila la solution: Avec ce démonstrateur voilà enfin une solution technique pérenne à nos problèmes énergétiques. Si techniquement tout semble parfaitement au point et même bien rôdé reste à savoir le cout d’exploitation de cette centrale en fonctionnement réel. Il faut pour que cette solution s’exporte que le cout du kw produit soit infèrieur ou égal à celui du réseau en pays sous développé (en génèral produit à base de fuel lourd) Dans ces pays l’électricité est trés chère et avoisine les 25 ct d’euro pour le consommateur. Je crois que c’est à peu de chose prés le coût de… Lire plus »
wpDiscuz