Une génération de turbine marémotrice low-cost

Une équipe d’ingénieurs de l’Université d’Oxford a mis au point un nouveau type de turbine marémotrice (Thawt) qui promet d’être plus robuste, plus efficace, moins chère à construire et à entretenir que les systèmes actuellement en services.

La particularité de la turbine tient au fait quelle tourne autour d’un axe horizontal lors du flux et du reflux des marées. Selon les concepteurs, la turbine est en mesure d’utiliser plus d’eau en marée descendante, et par conséquent plus d’énergie.

Comme la mécanique du Thawt semble beaucoup plus simple que les modèles existants, il deviendrait moins couteux à fabriquer et à entretenir. "Les coûts de fabrication sont réduits d’environ 60%, et les coûts d’entretien d’environ 40%", selon Malcolm McCulloch, le directeur du département d’ingénierie d’énergie électrique d’Oxford.

La mise en place d’une unité Thawt s’élèverait à environ 1,7 millions de livres (soit 2,1 millions d’euros) par MW, contre 3 millions de livres (ou 3,7 millions d’euros) pour une installation marémotrice classique.
 
Une deuxième génération de turbine marémotrice low-cost

Jusqu’à présent, les chercheurs ont testé avec succès une version du Thawt qui mesure 1m de diamètre et 6m de long. Au final, le prototype comprendra une turbine hydraulique cylindrique de 10 mètres de diamètre et de 60 mètres de long. Deux générateurs de ce type pourraient produire environ 12MW d’électricité, assez pour alimenter 12000 foyers.

Dès 2009, l’équipe de chercheurs a pour objectif de réaliser des essais grandeurs natures en pleine mer pour tester la durabilité et la fiabilité de leur invention.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Une génération de turbine marémotrice low-cost"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bolton
Invité

A une moissonneuse ! No commentsAu fait, une réduction de 60 % par rapport à 3M£, ça fait 1,2 M£, et pas 1,7…:o)

Lo
Invité

Bolton,  il est écrit 60% sur les frais de production… le tarif annoncé  est pour la mise en placeje supose qu’il y a des frais fixes comme la connection réseau et les bateaux de transport/installationencore trop cher pour installer dans ma baignoire

Guydegif(91)
Invité
 ”… plus robuste, plus efficace, moins chère à construire et à entretenir ”: que demande le peuple !? Fort intéressant ! dommage qu’il n’y ait pas de chiffres pour les tests du prot 1m x 6m. Mais puisque le prochain proto trsè ambitieux de 10m x 60m donnat 6MW est prévu, c’est que les chiffres étaient prometteurs et encourageants. Pour avancer pas à pas et avoir des conditions de profondeur d’eau moindre donc un peu plus facile, un proto intermédiaire de 5m x 30m aurait pû être souhaitable….mais c’est des grands garçons et comme ils le voeint mis en oeuvre dès 2009, Bingo… Lire plus »
Did 02
Invité
Nous vivons une époque formidable! Tout le monde veut produire de l’energie pour être reconnu ou pour gagner sa vie et quand quelqu’un a une idée qui parait interressante tous s’engouffre dans la brèche. Seulement si toutes ses sociétés qui naissent venaient à disparaître qui se chargerait de reprendre leurs installations en vue de poursuivre leurs ”oeuvres”. Quelle perénité auront toutes ces installlations diverses et variées ? Il manque comme qui dirait une vue d’ensemble coordonnée car tout cet afflut décentralisé d’électricité est très difficille à gérer sur un réseau très fluctuant. Et quand de tels installations seront en maitenances… Lire plus »
wpDiscuz