Une importante découverte de gaz naturel au sud de la mer du Nord

GDF Suez annonce avoir franchi des étapes importantes pour lancer le développement de deux projets majeurs Cygnus et Juliet, affichant l’ambition du groupe français de compter parmi les acteurs majeurs de l’exploration-production dans cette région.

Cygnus représente la plus importante découverte au sud de la mer du Nord depuis ces 25 dernières années. Ce projet devrait permettre de répondre à la demande de gaz naturel de près d’un million et demi de foyers britanniques au maximum de sa production, représentant environ 5% de la production gazière du Royaume-Uni en 2016.

« GDF Suez est un acteur de plus en plus important dans l’exploration-production de pétrole et de gaz sur le plateau continental britannique. Cygnus et Juliet sont des projets majeurs pour l’industrie gazière du Royaume-Uni. Ils démontrent également notre engagement en mer du Nord, où GDF Suez est un acteur de premier plan non seulement au Royaume-Uni, mais aussi aux Pays-Bas et en Norvège » a déclaré Jean-Marie Dauger, Directeur Général adjoint de GDF Suez, en charge de la branche Global Gaz & GNL.

Le champ de Cygnus, situé dans la partie sud de la mer du Nord, à 150 km des côtes anglaises, sera opéré par GDF Suez (38,75%), aux côtés de ses partenaires Centrica Energy (48,75%) et Bayerngas (12,5%). Avec des réserves prouvées et probables (2P) d’environ 18 milliards de m3, Cygnus est le sixième plus grand champ gazier du Royaume-Uni en terme de réserves restant à produire. Le projet, qui nécessite un investissement de 1,7 milliard d’euros, permettra de créer 4 000 emplois directs et indirects pendant la phase de construction.

Le projet de développement de Cygnus prévoit deux sites de forage, quatre plateformes et, dans un premier temps, le forage de dix puits de production. Le transport du gaz se fera par le gazoduc ETS jusqu’au terminal gazier de Bacton (Northfolk). La mise en production du champ est prévue pour fin 2015.

L’annonce récente du gouvernement britannique concernant le régime fiscal applicable aux champs de gaz naturel en eau peu profonde va permettre à GDF Suez de lancer la préparation du développement de Cygnus, dans l’attente de son approbation par le gouvernement britannique.

Le projet Juliet, situé à 39 km à l’est des côtes du Lincolnshire, a été approuvé en juin 2012. Il sera opéré par GDF Suez (51,56%), en partenariat avec First Oil Expro Limited (29,44%) et Hansa Hydrocarbons Limited (19%), pour une mise en production prévue fin 2013. Les réserves 2P sur ce champ s’élèvent à 2 milliards de m3.

Le développement du champ de Juliet prévoit 2 puits sous-marins horizontaux raccordés par un gazoduc de 22 km à la plateforme Pickerill A, opérée par Perenco UK. Le gaz de Juliet sera alors transporté au moyen des infrastructures existantes vers le terminal de Theddlethorpe, sur la côte du Lincolnshire.

Partagez l'article

 



Articles connexes

1
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
De passage
Invité
De passage

Eh oui, les « 18 milliards » ne représentent pas davantage. Le temps est bien passé des gisements mirifiques au moyen-orient des années 60. On va définitivement se cailler dans quelques décennies, même si « adouci par le controversé réchauffement climatique »…