Une installation photovoltaïque à 3 883 m d’altitude

La plus haute centrale solaire du monde (3 883 m) a été mise en service hier par deux sociétés suisses au petit cervin en Suisse sur le site de "Matterhorn glacier paradise" au-dessus de Zermatt.

Les panneaux solaires en cellules au silicium polycristallines d’un rendement de 15% recouvrent la facade sud du nouveau restaurant sur une superficie de 170 m2. L’installation produira environ 37 000 kilowattheures par an, avec une pointe de rendement de 22 kw, soit la consommation annuelle d’une douzaine de foyers.

Cette centrale d’un coût d’environ 600 000 CHF (soit 400 000 euros) est un des piliers du restaurant du « Matterhorn Glacier Paradise », construit selon les normes les plus modernes (Minergie P). Grâce à une conception optimale, à la récupération de chaleur et à l’énergie solaire, il constitue un immeuble à zéro énergie.

Une installation photovoltaïque à 3 883 m d'altitude

La production de la nouvelle centrale devrait atteindre plus du double de celle d’une installation de taille équivalente dans le Mittelland. Ce meilleur rendement s’explique par un air plus pur à cette altitude, par la réflexion du rayonnement solaire sur la neige et par les températures plus basses, qui rendent les cellules solaires plus performantes.

Une installation photovoltaïque à 3 883 m d'altitude

[image – BKW FMB Energie AG]

** sociétés Zermatt Bergbahnen AG et sol-E Suisse SA, la filiale de BKW FMB Energie SA

Partagez l'article

 



Articles connexes

4
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Denlaf
Invité
Denlaf

Investir à hauteur de 400 000 euros pour n’obtenir un rendement annuel que de 37 000 kWh me semble être un projet un peu coûteux. Le coût de 37 000 kWh, au Québec est d’au plus 1 500 euros, d’où ma surprise. Il y avait surement moyen d’obtenir cette faible production annuelle d’électricité autrement et à moindre coût. 400 000 euros qui sont investis et qui ne rapportent que 1 500 euros en production annuelle d’électricité… il faudrait m’expliquer. Voir :       http://www.denis-laforme.over-blog.com    

Kilrah
Invité
Kilrah

C’est le prix à payer pour être vu comme « écologique »… Accessoirement, ici (pour un privé) on parle plutôt de 4600€ pour ces 37000kWh.

Bliste
Invité
Bliste

suivant mes calculs je dirais plutôt 22500 € de recette par an. 170m² de capteurs, ca fait a la grosse louche une installation de 22.8 kWc. c’est vrai que 17,5 € le Wc c’est très cher, mais vu les couts pour travailler à 3900 m ça m’étonne pas du tout…

Delsol
Invité
Delsol

à 3883 mètres,on allait tout de même pas faire avec du gaz,pétrole ou du charbon(ni même avec de la biomasse) car à long terme les couts de l’usage auraient été bien plus élevés qu’avec l’énergie solaire .