Enerzine

Une joint venture chinoise axée sur le gaz de schiste

Partagez l'article

L’américain Weir et le chinois Shengli (Shengli Oilfield Highland Petroleum Equipment) annoncent la création d’une joint venture en vue de fournir des pompes de service de puits haute pression et régulateurs de débit connexes au secteur en plein développement du gaz de schistes en Chine.

La joint venture devrait entrer en exploitation dans le courant du premier semestre 2011, sous réserve d’obtention des autorisations réglementaires. Elle sera détenue à 60 % par Weir et 40 % par Highland et sera basée à Dongying, dans la province de Shandong en Chine. La joint venture capitalisera sur le succès obtenu par Weir SPM, un fabricant de produits spécialisés destinés au marché du pétrole et du gaz qui a tiré avantage du développement de la production de gaz de schistes en Amérique du Nord.

Le gaz de schistes est une source « non conventionnelle » de gaz naturel, extrait des formations rocheuses à l’aide de la fracturation hydraulique, une technologie centrée sur des pompes spécialisées dont Weir SPM est l’un des principaux fabricants.

« La joint venture avec Highland offre une formidable opportunité à Weir SPM de mettre en application son expertise en pompes de service de puits et régulateurs de débit sur le marché chinois en pleine expansion du gaz non conventionnel. Notre partenariat avec Highland, grâce à ses importantes relations avec la clientèle et connaissances du marché approfondies, sera un catalyseur clé pour la production à partir des réserves chinoises de gaz de schistes » a commenté le PDG de Weir, Keith Cochrane.

Weir pense investir 6,2 millions de dollars dans la joint venture durant les deux premières années d’exploitation.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz