Une pépinière d’entreprises récupére l’énergie d’un centre de données

Le Syndicat d’Agglomération Nouvelle (SAN) du Val d’Europe vient d’ouvrir une pépinière d’entreprises chauffée avec une énergie ‘100% verte’ et entend ainsi conforter son attractivité et renforcer sa vocation économique pour devenir un pôle d’activité diversifié et durable, mais aussi structurant pour l’Est francilien.

C’est dans cette logique que le SAN du Val d’Europe a décidé en 2009 de créer une Pépinière d’entreprises. Objectif : enrichir l’offre d’accueil immobilière en apportant une offre adaptée et attractive aux "jeunes pousses" innovantes et aux créateurs.

Le chantier a démarré en janvier 2011, pour s’achever en septembre 2012. La Pépinière d’entreprises qui a été inaugurée mardi propose 1.800 m2 de locaux neufs mixant bureaux et activités avec de nombreux services associés. Elle a bénéficié pour sa réalisation des concours financiers de la Région et du Département.

Signe particulier

Une pépinière d'entreprises récupére l'énergie d'un centre de donnéesLe bâtiment qui accueille la Pépinière est chauffé par un réseau de chaleur, grâce à un procédé totalement nouveau. En effet, la récupération d’énergie issue d’un Data Center situé sur le parc d’entreprises.

C’est dans le cadre d’une Charte pour un "Val d’Europe durable" visant notamment à développer des énergies renouvelables et alternatives que le SAN a encouragé le développement d’un réseau de chaleur avec une énergie 100 % verte : la récupération et la valorisation de la chaleur issue de data centers. Après le Centre Aquatique qui a ouvert ses portes tout récemment, c’est au tour de la Pépinière d’entreprises de bénéficier de ce réseau de chaleur.

Une première en France

Le réseau de chaleur est alimenté par une énergie de récupération issue d’un centre de données constitué d’équipements informatiques. Ils nécessitent d’être en permanence rafraîchis par des groupes de production de froid. Ceux ci dégagent un très important volume d’air chaud que l’on peut aujourd’hui récupérer et valoriser grâce aux récentes avancées technologiques.

Cette chaleur est alors transmise via un échangeur thermique à un réseau de chaleur qui pourra alimenter à terme sur le Val d’Europe, 600.000 m2 de bâtiments en énergie verte.

Une pépinière d'entreprises récupére l'énergie d'un centre de données

En exploitant ainsi l’énergie habituellement non valorisée par les data centers, ce réseau de chaleur collectif représente une véritable alternative aux combustibles fossiles (fioul ou gaz). Il permet de s’affranchir des contraintes économiques et de répondre aux enjeux environnementaux puisque l’installation ne produit aucune émission polluante. Une énergie renouvelable est ainsi proposée aux entreprises et bâtiments construits sur le parc. Le volume annuel des émissions de CO2 économisées sera de plus de 5.400 tonnes.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz