Enerzine

Une pile à combustible comme du tissu

Partagez l'article

Le laboratoire du professeur Wakisaka de l’université d’Osaka a développé une pile à combustible de type PEFC (Polymer Electrolyte Fuel Cell) sous forme de feuillet, appelée "Power Sheet".

Le prototype de 3 cm2 pèse 0.7g et sa production électrique est de 1 W/g. Les différentes couches composant la pile sont chauffées puis assemblées, ce qui a permis d’éliminer les pièces métalliques habituelles et donc d’alléger le produit. Les électrodes sont de type Pt/C pour la cathode et Pt-Ru/C pour l’anode. Elles sont séparées par une membrane protonique type Aciplex-S dans un électrolyte. Le courant généré est directement récupéré par un collecteur poreux en titane plaqué or. L’épaisseur globale de la pile est de 0,4 mm.

L’hydrogène est insufflé dans la face arrière de la pile et réagit avec l’oxygène atmosphérique pour générer de l’énergie. Il est également possible de remplacer la source d’H2 par un dispositif développé par le même laboratoire, générant de l’hydrogène grâce à un polymère et de la poudre de calcium. Cette pile pourra être employée dans l’électroménager outdoor, type lampe ou réfrigérateur de camping. Elle pourra également servir de source d’énergie pour les petits robots d’intervention en cas de catastrophe naturelle.

Le laboratoire va continuer ses recherches afin de pouvoir utiliser le méthanol comme source d’hydrogène. Il a par ailleurs développé un modèle cylindrique, le "Power Tube", de taille approximativement égale aux piles AA classiques, pesant 3,6g et générant 1,2W. Les différents composants sont fixés à un tube en résine poreuse dans lequel circule l’hydrogène, réagissant là encore avec l’oxygène atmosphérique.

BE Japon numéro 446 (8/06/2007) – Ambassade de France au Japon / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43180.htm


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz