Une plainte qui ne manque pas de sel

Le Canard Enchaîné a publié, ce 30/01/08, un court article dont nous avons repris le titre et qui évoque la mise en cause d’un chercheur de l’Inserm, Pierre Meneton.

Comme l’explique le Canard, celui-ci avait tiré la sonnette d’alarme, il y a 5 ans, sur « les 75 000 accidents cardiovasculaires – dont 25 000 décès – provoqués chaque année par la montagne de sel déversée en loucedé dans nos plats cuisinés, soupes en sachet, biscuits, etc. »

Alors qu’on sait depuis fort longtemps que la sur-consommation de sel nuit gravement à la santé, il était en effet surprenant que cette sur-consommation persiste.

Pour Pierre Meneton, l’explication est l’argement dans le fait que « le lobby des producteurs de sel et du secteur agroalimentaire industriel est très actif. Il désinforme les professionnels de la santé et les médias. »

C’est cette affirmation qui vaut au chercheur d’être traîné en correctionnelle par le Comité des salines de France et la Compagnie des salins du Midi et des salines de l’Est, qui semblent s’être sentis concernés.

« Cette fois, explique le Canard, le lobby du sel a poussé le bouchon tellement loin que l’ancien directeur général de la Santé, Joël Ménard, a décidé de témoigner en faveur du chercheur. »

L’affaire est d’importance et redonne actualité à la demande formulée, notamment par les Verts, d’une protection spécifique des lanceurs d’alerte.

Comme l’explique André Cicolella [1] dans un article récent du Monde [2] : « On demande qu’une loi de protection de l’alerte et de l’expertise soit adoptée. Je fais bien le lien entre l’alerte et l’expertise car si on veut protéger les personnes, il faut protéger le processus d’expertise. Il faut que les gens puissent être indépendants quand ils s’expriment et qu’ils ne soient pas, par la suite, sujets à des mesures de rétorsion, à la fois sur un plan personnel mais aussi professionnel. Le principe d’une loi a été acté dans le Grenelle de l’environnement, presque à l’unanimité. »

Voir également l’article du même auteur : A qui profite le sel ?

[1] André Cicolella est responsable de la commission Santé des Verts.
[2] "il faut une loi pour protéger les lanceurs d’alerte" (le monde)

[ Archive ] – Cet article a été écrit par Genfi

Partagez l'article

 



Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz