Une première centrale nucléaire bientôt en Turquie

Malgré différentes tentatives du gouvernement turc de doter le pays en centrales nucléaires, il n’existe à ce jour aucune centrale de ce type en Turquie.

Un nouveau projet de construction de centrale nucléaire pourrait cependant voir bientôt le jour. Suite au dernier appel d’offre lancé en 2008, treize compagnies, parmi lesquels le français Vinci Construction Grands Projets, s’étaient montrées intéressées. C’est finalement l’offre de la compagnie russe Atomstroyexport qui a retenu l’attention de l’Institut turc de l’énergie atomique (TAEK).

Ce projet, qui devrait être déployé près de Mersin -dans le sud du pays- suscite les craintes des défenseurs de l’environnement dans la mesure où il se situerait à seulement 25 km d’une ligne de faille sismique. Il succède par ailleurs à un précédent projet de centrale nucléaire qui a dû être abandonné en raison de contraintes financières.

Pour mémoire, les sources de consommation énergétique dans le pays sont réparties de la façon suivante :

  • Pétrole : 33,3%
  • Charbon : 28,1%
  • Gaz : 27,6%
  • Hydraulique: 4,1%
  • Géothermique/ Solaire/ Eolienne : 1,5%
  • Diverses autres énergies renouvelables: 5,4%

La Turquie envisage à terme de construire deux autres centrales nucléaires dans les prochaines années.

BE Turquie numéro 10 (4/02/2009) – Ambassade de France en Turquie / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57554.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Une première centrale nucléaire bientôt en Turquie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Momo
Invité

Greenpeace , vite , il faut  a tout prix empecher cela : la technologie nucleaire Russe s’installant en Turquie , Pays bien connu pour sa grande stabilite … ( geologique , bien sur ! )  On organise des manifestations de protestation ou ? et qd?  ….. Comme pour leur installation Iranienne …?

Kalkan
Invité

Le nucléaire? Les turcs en ont droit, c’est légitime.  Ces donneurs de leçons sont agaçants! Ils feraient bien de nettoyer d’abord la France!… La Turquie a des besoins energétiques immenses et le nucléaire devient incontournable dans une telle situation mais… à petite dose. C’est un pays du “soleil” et lorsqu’on sait que les energies géothermiques/ solaires/ eoliennes  ne représentent que 1,5% de la production totale, les turcs ont de quoi s’interroger sur le dévéloppement de ces energies dites “propres”.

Momo
Invité
Oh croyez bien que je ne veux etre un ” donneur de lecons ” ds. aucun domaine ni a l’encontre de personne : j’appelais juste Greenpeace a avoir des actions ” equilibrees ” de contestations …. C’est eux , et pas moi qui veulent ” nettoyer ” la France ( et souvent seulement la France ! ….. ) , et moi je suis OK pour que la Turquie , comme le Vietnam ou la Chine ou l’Inde ou le Bresil ou l’Afrique du Sud …. soient de + en + autonomes ds. ce domaine energetique ( y compris et surtout… Lire plus »
Kalkan
Invité

Et pourquoi Greenpeace s’en prend spécialement à la France?… Pour la simple raison parce que nous sommes le seul pays au monde qui continue à lancer des projets de construction de nouvelles centrales et ce malgré notre grande dépendance nucléaire. Environ 80% de l’énergie électrique française produite est d’origine nucléaire. Il y a 58 réacteurs nucléaires de puissance en activité dans 19 centrales en exploitation, un réacteur à neutrons rapides expérimental, 12 réacteurs nucléaires arrêtés, 2 centrales en cours de démantèlement et 3 centres de stockage de déchets radioactifs. Cherchez l’erreur!… Cordialement

Momo
Invité
Et pourquoi ne pas rechercher ” l’erreur ” du cote de l’ex-URSS ? combien de reacteurs en fonctionnement continu ?  combien sans aucune enceinte de confinement ?  combien de nouveaux reacteurs en cours de montage et de demarrage ? combien de poubelles infiniment moins bien surveillees qu’en Europe + ” surpeuplee ” ,  combien de dizaines de reacteurs ” militaires ” + ou – desactives , qui rouillent a Mourmansk et Vladivostok , interdits de visites occidentales ? combien de propositions commerciales d’installations nouvelles au Vietnam , au Venezuela , en Lybie …( et meme de demarrage en Iran …) ou Greenpeace ne… Lire plus »
Kalkan
Invité

Je n’ai jamais dit que la situation n’était pas préoccupante ailleurs. Dans le cas de la Russie, pensez-vous réellement que les activistes de Greenpeace puissent protester dans les rues de Moscou? La protestation et la contestation est possible dans des pays démocratiques et la Russie de Poutine n’en fait malheureusement pas partie. La Lybie et le Venezuela ne sont pas des pays démocratiques non  plus. Ce n’est pas juste de penser que Greenpeace persecute la France pour le plaisir de persecuter les français. Reprenez ces chiffres et posez-vous la question; est-ce que c’est réellement judicieux de dépendre à 80% de l’energie nucléaire?

Giraud
Invité

Oui,c’est réellement judicieux de produire 80% de notre électricité avec de l’energie nucléaire ! Et c’est beaucoup plus judicieux que l’Allemagne qui a un mix d’un Cheval de Lignite pour une alouette d’ EnR .

Momo
Invité
OK pour le fait que la democratie facilite le travail des opposants …. Mais meme sans ” protester ds. les rues de Moscou  ou de Tripoli ou de Teheran ”  ( je vs. jure que je ne veux pas leurs  pertes physiques  ) , j’aimerais bien , et depuis des annees , que Greenpeace ( et pas seulement eux …. en fait je les aime bien qd. ils emmerdent les baleiniers japonais ! ) soient un peu plus ( ou completement ) objectifs et ” justes ” ds. leurs recriminations ! C’est tout …. juste montrer une objectivite de bon… Lire plus »
wpDiscuz