Une sécurité accrue grâce au limiteur de courant SFCL

Le premier limiteur de courant de défaut supraconducteur (SFCL) à usage commercial a été mis en service dans une centrale électrique par la société Nexans.

Dans le cadre de ce projet pilote pour le compte de Vattenfall Europe Production AG, le limiteur assurera une protection contre les courts-circuits pour l’alimentation en moyenne tension des concasseurs de la centrale au lignite de Boxberg en Saxe (Allemagne).

Grâce à leur réaction quasi instantanée aux courants de défaut, les limiteurs supraconducteurs peuvent éviter les surcharges préjudiciables aux disjoncteurs et aux autres composants du réseau électrique en cas de court-circuit.

"En cas de court-circuit, un limiteur supraconducteur peut limiter le courant avec une rapidité et une efficacité telles que le risque s’en trouve nettement réduit", explique Thomas Krüger, responsable de projet chez Vattenfall. "Il peut également contribuer à réduire nettement les coûts en évitant un surdimensionnement des équipements et des câbles de sous-station nécessaires pour résister aux courants de court-circuit les plus extrêmes. C’est pourquoi les exploitants de centrales manifestent un tel intérêt pour cette technologie, car celle-ci permet à la fois de renforcer la sécurité et de réduire les coûts globaux d’investissement."

"Il s’agit du second limiteur supraconducteur complet fourni par Nexans, mais c’est la première fois que ce type de système est utilisé dans une centrale, un environnement hautement problématique du point de vue technologique", commente Jean-Maxime Saugrain, Directeur de l’Activité Supraconducteurs chez Nexans. "Il est particulièrement important pour nous que les systèmes soient mis en œuvre sans subvention publique, ce qui constitue aussi un fait sans précédent sur la scène mondiale".

Le limiteur de Vattenfall, reposant sur la technologie HTS (à base de supraconducteurs à haute température) de Nexans et conçu pour un courant nominal de 800A, est actuellement testé dans le cadre de l’exploitation quotidienne d’un réseau de distribution secondaire alimentant en 12 kV les concasseurs à marteau qui servent à broyer le lignite.

Pour le limiteur mis en œuvre à Boxberg, Nexans SuperConductors a conçu et fabriqué le système suivant les spécifications de Vattenfall et de l’Université Technique de Brandebourg à Cottbus (Allemagne), qui a fourni un soutien scientifique pour ce projet. Ce système peut abaisser un courant potentiel de court-circuit de 63 kA à moins de 30 kA et à environ 7 kA en moins de 10 millisecondes.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz