Une solution clefs en main de recharge pour véhicules électriques

Schneider Electric et Sodetrel (filiale à 100 % d’EDF) ont annoncé récemment un partenariat visant à proposer au secteur de la grande distribution une solution clefs en main d’infrastructure de recharge pour véhicules électriques.

Développée conjointement par Schneider Electric et Sodetrel, la solution comprend une station de charge équipée d’un auvent et les services associés de conseil, d’installation, d’exploitation, de maintenance et de financement.

Schneider Electric fournit les bornes de charge adaptables à l’ensemble des véhicules électriques du marché, pilote l’offre de financement et assure la maintenance. Sodetrel fournit le service de conseil amont, l’exploitation, la supervision de la station incluant le service monétique et gère la commercialisation de l’offre.

"Avec cette solution, nous répondons au besoin émergent des grandes surfaces, soucieuses à la fois d’apporter de nouveaux services, de répondre aux contraintes environnementales et de se différencier de leurs concurrents, explique Vincent Brunel, Directeur de l’Activité Véhicule Electrique de Schneider Electric France. Les technologies simples et fiables développées par Schneider Electric garantissent ainsi tranquillité d’esprit et facilité d’usage aux clients au moment de charger leur véhicule électrique. "

"Les infrastructures de recharge d’accès public prennent tout leur sens dans les lieux où le flux de véhicules est important et où ceux-ci stationnent longtemps (1 heure et plus). Les grandes surfaces sont donc à ce titre un endroit privilégié pour apporter ce service innovant et différenciant, qui permet de répondre aux nouveaux défis environnementaux, déclare Michel Couture, Président Directeur Général de Sodetrel. Dans cette offre à la fois simple et complète, Sodetrel apporte toute son expérience en termes de gestion et d’exploitation d’infrastructures de recharge. "

Avec cette station-service innovante, l’utilisateur recharge son véhicule électrique pendant qu’il fait ses courses, décidant de la puissance de charge et réglant son achat électroniquement. Le coût d’une charge à puissance "normale" (3 kW) est estimée entre 60 centimes et 2 euros de l’heure (1) et à puissance « accélérée » (22 kW) entre 6 euros et 10 euros de l’heure (2).

Chaque grande surface désireuse de s’équiper est accompagnée par les partenaires, dès la phase amont du projet, afin d’assurer une parfaite installation de la station de recharge sur le parking comprenant le raccordement au réseau électrique. Les travaux d’installation et de montage de la station sont effectués par des installateurs, professionnels de la gestion de l’énergie.

A terme, la solution développée pourra être dupliquée à d’autres marchés, comme les collectivités territoriales par exemple.

(1) Soit, pour une batterie standard permettant de parcourir 150 km, une recharge équivalent à 14% de la jauge. Estimée en kilomètres, cette session de recharge permet de parcourir autour de 20 km. Estimations à nuancer en fonction du modèle de batterie et des habitudes de conduite de l’usager.
(2) Soit, pour une batterie standard permettant de parcourir 150 km, une recharge équivalent à 52% de la jauge. Estimée en kilomètres, cette session de recharge permet de parcourir autour de 80 km. Estimations à nuancer en fonction du modèle de batterie et des habitudes de conduite de l’usager.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Une solution clefs en main de recharge pour véhicules électriques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bolton
Invité

IL ne reste plus qu’à recouvrir parkings et toits des supermachés de panneaux photovoltaïques et on aura une solution intelligente (qui permettront en plus de protéger les voitures du soleil et donc de faire des économies de clim)

Tas
Invité

6 à 10 euros de l’heure, merci d’avoir tué l’électrique Plus sérieusement, à la grosse louche, 1 h de rechargement rapide recharge environ moins de la moitié de la batterie, donnant peut-être dans les 80km. Pour 10 euros on a 6/7L d’essence donnant autant d’autonomie. Le véhicule coutant bien plus cher que le thermique, quand peut-on rentabiliser son achat (je ne parle ici que de l’aspect économique)?

crolles
Invité
Encore une fois, Enerzine se mélange dans les unités : Une puissance s’exprime en kW et non en kWh.Le kWh est une mesure d’énergie “Avec cette station-service innovante, l’utilisateur recharge son véhicule électrique pendant qu’il fait ses courses, décidant de la puissance de charge et réglant son achat électroniquement. Le coût d’une charge à puissance “normale” (3 kWh) est estimée entre 60 centimes et 2 euros de l’heure (1) et à puissance « accélérée » (22 kWh) entre 6 euros et 10 euros de l’heure (2).” Ceci dit c’est hors de prix; un scandale. C’est simple, à ce tarif là… Lire plus »
Energies-sol
Invité

Les abris photovoltaïques pour la recaharge des véhicules électriques existen dejà et nous comercialisons ces solutions depuis 2 ans. Un article aparue dans ce magasine montre ce que les Suisses font !! Par contre notre producteur EDF annonce aussi des solutions mais avec l’énergie NUCLEAIRE !! Cordialement

Tech
Invité
en résumé 10 euros pour 80 km !!! avec du 5 litres aux cent km cela fait 4 litres, soit en gros à 1,50 le litre 6 euros. Elec moin cher? calcul inverse pour 10 euros 6,6 litres our80 km soit jusqu’a environ 8 litres au cent. alors que tout le monde parle de 1 euro d’elec le plein ! OK, il faut rembourser les stations de recharges et leurs installations, mais positionné comme cela, ce n’est guère encourageant! la solution serait plutôt de nouvelles ombrières équipées de stations de charge avec amortissement prévu dans le biz model. et pas… Lire plus »
wpDiscuz