US : les coûts de forage, un problème pour l’industrie

Une étude menée auprès des dirigeants d’entreprises du secteur de l’énergie aux États-Unis par le cabinet Grant Thornton, révèle que la règlementation, les coûts et les investissements sont les principaux facteurs affectant les perspectives de l’industrie pour l’année à venir.

Dans sa 9ème édition, l’enquête révèle que 68 % des cadres dirigeants du secteur du pétrole et du gaz estiment qu’une augmentation de 20 % ou plus des coûts de forage, due à une modification de la réglementation gouvernementale, rendrait les projets d’exploration et de développement non rentables.

Comme par le passé, les dirigeants restent cependant optimistes quant aux perspectives d’embauche. En effet, 61 % d’entre eux anticipent une augmentation du taux d’embauche de leur entreprise en 2011 par rapport à 50 % en 2010 et 35 % en 2009. Malgré cet optimisme, 58 % des dirigeants interrogés pensent que la reprise économique n’interviendra qu’en 2012.

« Alors que la situation reste instable au Moyen-Orient, que le prix du baril de pétrole dépasse les 100 $ sur les contrats à terme standardisés et que les acteurs du secteur attendent des clarifications concernant les réglementations à venir sur le forage en eaux profondes, il est impératif de comprendre ce que les principaux dirigeants pensent de la situation actuelle du secteur de l’énergie et de ses perspectives d’avenir », explique René Mouren, Associé Responsable de la plate-forme sectorielle de chez Grant Thornton.

D’après René Mouren, les résultats de l’étude confirment que « le secteur a fait l’objet d’un afflux massif de capitaux l’année dernière. La conjoncture économique de 2010 a permis à la plupart des acteurs du secteur de l’exploration et de la production de consolider leur situation financière, ce qui les place en bonne position pour profiter des opportunités de croissance en 2011, mais surtout en 2012 ».

La grande majorité des dirigeants américains interrogés ont déclaré s’attendre à une augmentation de 10 % ou plus des coûts de forage dans le Golfe du Mexique à la suite de la gigantesque marée noire provoquée par l’explosion et la fuite incontrôlable du puits Macondo en 2010, exploitée par BP. 37 % d’entre eux prévoient une augmentation de 20 % ou plus de ces coûts, confirmant la tendance révélée par le livre blanc de Grant Thornton « The implications of the April 2010 oil spill on deepwater exploration and production » en juillet 2010 (PDF. disponible en anglais : cliquez ici)

Parmi les autres thèmes et opportunités de l’étude de cette année :

· Les dirigeants interrogés estiment toujours qu’encourager le développement des forages nationaux est la meilleure façon pour les États-Unis de réduire leurs dépenses énergétiques.

· Bien que la plupart des dirigeants interrogés considèrent les carburants de substitution comme une réponse à long terme aux préoccupations environnementales, ils déclarent que le charbon propre leur paraît être la solution à court terme la plus efficace.

· Pour la 3ème année consécutive, la fluctuation des prix du gaz naturel et du pétrole brut s’avère être la principale préoccupation actuelle des acteurs de l’industrie.

Télécharger l’étude finale 2011 en anglais : cliquez ici

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz