Enerzine

USA : 35% de la demande couverte par les Enr en 2017

Partagez l'article

Selon un rapport publié par le NREL (Laboratoire national sur les énergies renouvelables), le solaire et l’éolien pourraient répondre en 2017 à 35% de la demande en électricité dans cinq États des Etats-Unis, sans aucun investissement supplémentaire dans de nouvelles infrastructures.

En moins de sept ans, le solaire et l’éolien seraient ainsi en mesure de satisfaire 35% de la demande en électricité dans la région Ouest des Etats-Unis et notamment dans cinq États : le Wyoming, le Colorado, le Nouveau Mexique, l’Arizona et le Nevada.

Plus précisément, les éoliennes pourraient satisfaire 30% de la demande et l’énergie solaire 5%, selon le rapport intitulé "Western Wind and Solar Integration Study" (rapport d’intégration de l’éolien et du solaire dans l’Ouest), rédigé par le NREL, un centre dédié à la recherche et au développement sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Afin de parvenir à ce résultat en si peu de temps, l’étude montre que les investissements qui ont déjà été réalisés dans les parcs éoliens et l’infrastructure solaire semblent suffisants pour atteindre cet objectif. Néanmoins, une réorganisation structurelle demeure nécessaire, et plus précisément, une meilleure coordination entre les nombreuses compagnies d’énergie et une planification d’approvisionnement en énergie remise à jour plus fréquemment.

USA : 35% de la demande couverte par les Enr en 2017

"Le rapport montre qu’avec ces principaux changements, l’éolien et le solaire pourraient être intégrés au réseau électrique sans avoir recours à d’énorme quantité de production de secours. La coordination des opérations entre les services publics sur une grande surface diminue l’effet de variabilité des ressources éoliennes et solaires", a déclaré le Dr Debra Lew, directeur de projet au NREL.

En outre, toujours selon ce rapport, même avec un objectif moins ambitieux – 27% d’électricité, au lieu de 35% – cette production serait suffisante pour réduire les émissions de dioxyde de carbone de 25% à 45%.

L’étude complète un rapport similaire publié récemment, qui examine la possibilité d’intégrer une part de 30% d’énergie éolienne dans la région Est des Etats-Unis.

 

TELECHARGER l’étude à cette adresse (.PDF en anglais) :

http://www.nrel.gov/wind/systemsintegration/…………….pdf


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz