Enerzine

USA : des « éléments terrestres rares » en abondance

Partagez l'article

Environ 13 millions de tonnes d’éléments de terres rares (REE) existent au sein de gisements connus aux États-Unis, selon la première estimation nationale réalisée par le US Geological Survey.

Cette estimation est tirée d’un rapport plus détaillé qui comprend une analyse des ressources mondiales en REE, et d’autres informations essentielles sur les gisements connus.

Le rapport décrit ainsi d’importants gisements de terres rares dans 14 Etats américains, dont les plus grands connus sont Mountain Pass (Californie), Mountain Bokan (Alaska), et les montagnes de Bear Lodge (Wyoming). D’autres Etats comme le Colorado, la Floride, la Géorgie, l’Idaho, l’Illinois, le Missouri, le Nebraska, le Nouveau-Mexique, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et New York, ont également été identifiés.

« Il s’agit de la première évaluation détaillée des éléments de terres rares pour la nation tout entière, en décrivant les gisements aux Etats-Unis » a commenté le directeur de l’USGS Marcia McNutt. "Il reste très important pour les décideurs industriels de connaître la précision des informations sur les ressources naturelles de notre pays. Bien que plusieurs de ces gisements n’ont pas encore été prouvés, le taux de consommation intérieure atteint environ 10.000 tonnes par an. Les gisements des États-Unis ont le potentiel de répondre à nos besoins pour les années à venir."

Les terres rares sont un groupe de 16 métaux aux propriétés similaires comprenant le scandium 21Sc, l’yttrium 39Y et les quinze lanthanides. Comme leurs noms ne l’indiquent pas, ces métaux sont assez répandus dans l’écorce terrestre, à l’égal des métaux usuels. Cependant en raison de leurs propriétés géochimiques, ils ne sont pas présents à de fortes concentrations d’une façon économiquement exploitable.

USA : des "éléments terrestres rares" en abondance


86 % des terres rares produits dans le monde proviennent maintenant de la Chine.
De nouvelles mines REE sont en cours de développement en Australie, et des projets d’exploration de nouveaux gisements REE sont en cours aux États-Unis, en Australie et au Canada. "Le succès de ces découvertes pourrait contribuer à répondre à la demande croissante de terres rares", indique le rapport.

Pour terminer, sachez que les REE entrent dans la composition d’aimants à haute résistance, d’alliages de métaux pour les batteries et des phosphores. Ce sont des éléments essentiels pour de nombreuses technologies dont celles liées aux énergies alternatives, aux véhicules électriques, aux cellules photovoltaïques, aux appareils d’éclairage éconergétiques et à l’énergie éolienne.

[DVID]
Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "USA : des « éléments terrestres rares » en abondance"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    après le Peak Oil « qui va arriver », ça c’est sûr, mais quand ? ?? Après le coup du Lithium (n’existe quasiment qu’en Bolivie et pays voisins) Après le Climategate (il fait froid parce qu’il fait trop chaud) le coup des terres rares ? pour lesquelles nous sommes très dépendants de la Chine… mais dont les ressources semblent fleurir aux USA, au Canada, en Australie (tiens rien ni en Russie, ni en Afrique du Sud, pourvoyeurs habituels de « minerais  » divers et variés, surtout rares). Bizarement, quand les prix augmentent, les ressources aussi …

    Nimbus
    Invité

    Allez lire « le monde diplomatique  » de novembre 2010 page 14-15. Vous lirez comment le court-termisme a géré ces ressources. Bonne lecture.

    Infinergia
    Invité
    En plus des deux commentaires ci-dessus, il est intéressant de comprendre que tout ce que nous voyons ici s’inscrit dans des stratégies d’Etat (ou leur absence!) Notamment la Chine a su décourager les autres pays de miner les terres rares apparemment en cassant les prix, et maintenant elle est situation de quasi monopole car les autres pays ont laissé tomber et n’ont rien vu venir. Re-ouvrir des mines prend du temps, en attendant la Chine prend une part de marché significative! Tout est calculé et cette étude illustre la réaction américaine à cet état de fait, juste un mouvement de… Lire plus »
    wpDiscuz