Enerzine

USA : la plus grande centrale photovoltaïque en service

Partagez l'article

D’un coût annoncé de 150 millions de dollars, l’une des 3 unités de la prochaine génération de centrale à énergie solaire (DNGSEC) située dans le comté DeSoto en Floride (USA) va entrer en service ce mardi. A cette occasion, le président des Etats-Unis, Barack Obama devrait y être présent pour effectuer une visite guidée.

Conçue à partir de panneaux solaires photovoltaïques, la centrale d’une capacité de 25 MW deviendra la plus grande installation solaire de ce type aux Etats-Unis à être opérationnelle en 2009.

Avec ses 90.000 panneaux photovoltaïques répartis sur 73 hectares de terrain, la centrale fournira suffisamment d’électricité pour alimenter plus de 3.000 foyers, soit près de 20 % de la population du comté de DeSoto.

Cette installation représente l’un des trois projets de centrales solaires qui doivent être développés par la compagnie américaine Florida Power & Light (FPL). L’un d’entre eux sera installé au centre spatial JF. Kennedy (NASA), ajoutant 10 MW de capacité solaire photovoltaïque.

USA : la plus grande centrale photovoltaïque en service

Les panneaux photovoltaïques ont l’avantage de convertir directement la lumière en électricité, évitant ainsi de recourir aux turbines ou générateurs électriques. De plus, les Trackers suivent automatiquement le mouvement du soleil tout au long de la journée, ce qui augmente jusqu’à 25 % la capture des rayons du soleil par rapport aux systèmes fixes.

Une fois pleinement opérationnelle à partir de 2010, la DNGSEC sera en mesure de générer 75 mégawatts d’énergie solaire.

 

** DNGSEC // DeSoto Next Generation Solar Energy Center


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    12 Commentaires sur "USA : la plus grande centrale photovoltaïque en service"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Tassin
    Invité

    Ils ont pas déboisé pour les poser ces panneaux???

    michel123
    Invité
    Si techniquement le photovoltaique semble au point , le taux de conversion electrique tourne en moyenne , dans le meilleur des cas autour de 12 à 13 % deduction faite de  la perte de rendement lors de l’échauffement des panneaux , l’incidence des rayons qui n’est jamais optimale sauf à user de trackers( ce qui renchérit encore le prix ) et de l’énergie perdue dans les onduleurs et régulateurs divers. Si l’on rajoute le fait que l’électricité ne s’accumule pas et que le prix des installations photovoltaiques reste exorbitant , je ne vois pas pourquoi cette filière reste si prisée alors que le solaire thermoelectrique… Lire plus »
    alain843
    Invité

    il n’y a pas besoin de déboiser pour trouver du terrain…

    Pastilleverte
    Invité

    même avec le taux de change et les habitudes de conso (dont clim), ça fait un peu chérot, non , surtout dans une région a priori favorable au PV ? Surtout sans subvention ni réduction d’impôts (à moins qu’ils en aient en floride) à chelya : chaque m² occupé par solaire va libérer 2 à 3 m² de mine de charbon à ciel ouvert (et sauver les montagnes!)…  tant mieux pour les montagnes, mais euh… la proportion est-elle bien correcte en terme de rendement énergétique ?

    Zilhyxphit
    Invité

    … n’a pas 60% du potentiel solaire de la Californie, mais ils ont du soleil quand même et surtout de l’eau. Des promoteurs solaires se sont vus « bouler » en Californie pour cause de technique trop gourmande en eau. Le solaire a son talon d’achille. Vu l’essor pris par le « California solar initiative » (11MW de demandes d’installations par des entreprises pour la seule journée du 9 février, typiquement des toitures) est-ce que la formule des centrales est la bonne ? Il faudra les deux peut-être.

    Pedro998
    Invité

    50 000 DOLLARS par foyer avec 1000$ par an de facture EDF US, ca fait 50 ans pour amortir le truc. Si on ne compte que 50% de la facture pour la production, le reste pour le transport et les marges commerciales , ca fait 100 ans pour l ‘amortir et si on compte 5% du montant de l’ investissement pour l’entretien et les frais de fonctionnement , ca fait JAMAIS AMMORTI et meme un Gouffre financier pour le proprietaire du truc.

    falmer
    Invité

    @Chelya @Pedro Pedro a raison, ce n’est pas etre madame soleil que de considerer l’amortissement d’un investissement face a des parametres inconnus. C’est ce que font des millions d’entreprises et de particuliers autour de la planete des qu’ils considerent un investissement. Si l’on prenait la meme approche, on ne construirait plus de bateaux, d’avions, d’usine de processeurs… @michel123 Je me pose exactement les memes questions!! Pourquoi le photovoltaique quand l’eolien (qui sort un kwh a 6 centimes) et le solaire thermique font tellement mieux?

    Minitax
    Invité

    73 ha pour 25 MW solaire pic, ce qui pour le solaire revient à tout casser à 10MW continu. A comparer à Golfech, moins de 10 ha, pour une puissance de 2 GW en continu (18.000 GWh/an). Pour un vrai amoureux de la nature, le choix est vite fait.

    Jojodesamba
    Invité

    Moi je me demande si les ondes du sol ne peuvent pas se traduire également en energie pour faire tout cela, car ca serait plus facile a tout le monde, c’est truc la d’ici deux ans auront deja des effets negatifs sur l’environnement par exemple les animausx en diront quoi la dessus et quel sera leur reactions sur ce projet. bon d’ici la le monde continue de tourner et nous avec…

    Tantine golo
    Invité

    « Les panneaux photovoltaïques ont l’avantage de convertir directement la lumière en électricité, évitant ainsi de recourir aux turbines ou générateurs électriques ».  Est-ce que que quelqu’un aurait plus d’information sur ces modules solaires ? Merci

    Pedro2
    Invité

    « Si l’on prenait la meme approche, on ne construirait plus de bateaux, d’avions, d’usine de processeurs…  » Perso, je construis des Satelites et il vaut mieux savoir compter meme dans les technos dites de pointe. Alors cette Centrale est peut etre « nice to have » mais 150Millions de $ il aurait mieux valu  les dépenser en recherche et developpement de solutions vraiement rentables car a la fin c’est toujours le contribuable qui paye.    

    Hfc971
    Invité
    juste une question, si c’est 150 M$ pour 75 MWc ca fait 2$ du watt, meme si c’est 25MW c’est 6$ du watt ce qui est pas cher du tout…. surtout avec des trackers… je pense que 90 000 panneaux ne correspondent qu’à 25MW pour le solaire thermique, la superficie n’est pas la même dans les centrales déjà déployées et surtout il faut un air très sec pour que ce soit très efficace. De toute façon, toutes les solutions ENR ne sont absolument pas à la parité avec le coût de production « sale », mais c’est absolument pas le but aujourd’hui.… Lire plus »
    wpDiscuz