USA : le gaz de schiste se développe à grande vitesse

Le rythme et l’étendue des permis délivrés pour explorer les sous-sols riches en gaz de schiste dans l’Etat de Pennsylvanie peuvent être «visualisés» sur des cartes d’animation réalisées par le Centre d’information, de sensibilisation et de recherche de Marcellus.

Sur la base de données fournies par le Département de protection de l’environnement de Pennsylvanie, des animations montrent à la fois le nombre de permis de forage délivrés pour le champ géant de Marcellus et le nombre de puits forés par année, entre 2007 et août 2010.

"Ces animations donnent aux gens une chance de voir comment le rythme du développement du champs Marcellus s’est accéléré", a déclaré Tom Murphy, co-directeur du Centre de recherche de Marcellus. "Quand vous regardez ces animations, vous êtes en mesure de retracer l’historique de leur développement et d’avoir une idée de la vitesse à laquelle il se produit." Les deux animations permettent aussi de comparer le nombre de permis délivrés et le nombre réel de puits forés.

Les animations montrent que l’intérêt pour le champs Marcellus a monté en flèche avec seulement 99 forages permis délivrés en 2007 comparés aux huit premiers mois de 2010. Une hausse similaire du nombre de puits forés a également été mise en évidence. Au 31 août 2010, 950 puits avaient été forés dans les schistes de Marcellus contre seulement 43 puits forés à la fin de l’année 2007.

USA : le gaz de schiste se développe à grande vitesse
[ Cliquez sur l’image pour voir l’animation ]

"Nous prévoyons que la hausse des activités de forage du champs Marcellus se poursuivra, étant donné les taux élevés de production constatés dans les puits et au regard du coût relativement faible pour développer cette ressource gazière", a déclaré Michael Arthur, professeur de géosciences. "Même avec des prix du gaz naturel conventionnel relativement faibles, le forage du champs Marcellus s’avère être encore rentable pour les compagnies."

USA : le gaz de schiste se développe à grande vitesse
[ Cliquez sur l’image pour voir l’animation ]

Les schistes du champs Marcellus se trouvent à des profondeurs allant jusqu’à 2740 mètres sous la surface du sol et couvrent environ 95.000 miles carrés (soit environ 246 000 km2) répartis sur six Etats, dont la Pennsylvanie. Riche en carbone organique, la récupération du gaz de schiste s’effectue entre des couches de moins de 2 mètres et plus de 75 mètres d’épaisseur.

USA : le gaz de schiste se développe à grande vitesse
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]
 
USA : le gaz de schiste se développe à grande vitesse
[ Cliquez sur l’image pour zoomer ]

On estime que le champs Marcellus possède assez de gaz naturel récupérable pour couvrir l’ensemble des besoins des États-Unis pendant au moins 20 ans au rythme actuel de consommation.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "USA : le gaz de schiste se développe à grande vitesse"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Geolog
Invité

Je crains que vous ne vous soyez trompé sur la profondeur du gisement, qui est donnée en pieds sur la dernière illustration. Le gisement débute à 3 000 ft, soit 915 m, et descend au-delà de 9 000 ft, soit 2743 m. C’est pour cela que l’exploitation n’est pas chère. Des forages à 9 000 m auraient coûté un prix rédhibitoire.

michel123
Invité

Lorsque l’on sait que le prix de la géothermie réside en grande partie dans le prix des forages il aurait été intelligent de récupérer la chaleur des grandes profondeurs là où la chaleur dépasse 100 degrés pour produire de l’électricité . Mais bon ces gens là ne se préoccupent que de la rentabilité immédiate .

sonolisto
Invité

À lire l’article du journal Le Devoir de Montréal sur l’impact négatif qu’a le développement rapide des gaz de schiste. Gaz de schiste – Les réserves d’eau seraient menacées

Trevor j murphy
Invité
@font-face { font-family: “Cambria”; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 10pt; font-size: 12pt; font-family: “Times New Roman”; }div.Section1 { page: Section1; } Le gaz de schiste est une ressource importante qui commence d’avoir un impacte partout dans le monde.   En Pologne, par exemple, des compagnies  majeures comme ConocoPhillips, ExxonMobil, Talisman Energy et Chevron font des recherches sur ce gaz, et ceci indique que le Pologne pourrait être un des premiers pays en Europe de gagner leur indépendance en ce qui concerne l’énergie et des ressources naturelles. Si vous aimeriez de faire plus de lecture sur le gaz de schiste… Lire plus »
Hamidi3
Invité

C’est bien d’extraire le schiste. Mais quel serait le coùt de sa trasformation en gaz?????

michel123
Invité
Il n’est besoin que de forer en vertical jusqu’à neuf milles pieds (3000 mètres )puis de passer au forage horizontal pour suivre les couches de schiste. Pour stimuler l’extraction on fracture les roches avec de l’eau sous trés haute pression et pour laisser les fissures ouvertes ils envoient des produits chimiques pour éviter un colmatage. Ces produits chimiques peuvent polluer les nappes phréatiques et se retrouver dans nos eaux de boisson . Les gaz de schiste sont ce que l’on appelle des gaz non conventionnels . Espérons qu’aprés le gaz ils n’essairont pas d’extraire le carbone de ces schistes par… Lire plus »
Dan1
Invité

Il faudra revoir les unités de mesure : 1 foot = 30,48 cm 1 mile = 1 609 mètres Si on confond 1 foot et un mile on multiplie la longueur par 5 280 puisque c’est justement la définition du mile = 8 furlongs (220 yards qui font chacun 3 feet). Effectivement, si on divise 14 500 kms par 5 280, on trouve un forage à 2 746 mètres de profondeur. Sinon à 14 500 kms ce serait une première mondiale à saluer car les russes se sont arrêtés à un peu plus de 12 kms à Kola !

Bemol
Invité

Un site qui pourrait être utile à Enerzine: 1 mi2 = 640 ac = 2,589 988 110 336 km2 Donc 95 000 milles carres = 246 048 km2

Bemol
Invité

1 mille carré = 640 ac = 2,589 988 110 336 km carrés Donc 95 000 milles carres = 246 048 km carrés, et pas 150 000 km carrés

Clovis simard
Invité

Bonjour, L’esprit a sans doute une histoire, mais il n’y a pas d’histoire de l’esprit. Vous êtes invité à visiter mon blog (fermaton.over-blog.com), le code d’Einstein. C’est une théorie mathématique de la conscience humaine. Cordialement Clovis Simard

wpDiscuz