USA : projet de réseau de distribution d’électricité ‘intelligent’

Kyocera, le NEDO (New Energy and Industrial Technology Development Organization), organisation japonaise, et d’autres sociétés, instituts de recherche et autorités locales ont annoncé lundi le lancement d’un projet international de réseau de distribution d’électricité « intelligent » à Los Alamos, au Nouveau Mexique (Etats-Unis).

Ce projet émane d’une collaboration entre le NEDO, l’État du Nouveau Mexique, le Département des services publics de Los Alamos et le laboratoire national de Los Alamos (LANL), un centre de recherche national fonctionnant sous l’égide du Ministère de l’énergie américain.

Il a pour objectifs la mise en oeuvre à plus grande échelle des énergies renouvelables et l’économie d’énergie grâce à l’utilisation de technologies associées à un réseau de distribution d’électricité « intelligent ». Il s’agit plus spécifiquement de technologies permettant un apport significatif d’énergie renouvelable au réseau électrique afin de répondre aux besoins résidentiels d’une communauté. Les données seront collectées et analysées jusqu’en mars 2014 ; ensuite, les ressources seront mises à disposition d’autres sociétés et institutions afin qu’elles puissent réaliser des recherches universitaires et des tests de produits supplémentaires.

Le projet inauguré le 17 septembre 2012 est situé sur 3 sites de Los Alamos et d’Albuquerque.

La démonstration du réseau électrique « intelligent » à Los Alamos comprend un micro-réseau d’alimentation électrique qui utilise les lignes de distribution d’énergie d’une importante centrale photovoltaïque pour bénéficier des technologies et des performances et minimiser les pertes de puissance électrique. Kyocera a fourni un champ de panneaux solaires de 910 kWc. Le système de production d’énergie solaire complet fait 1 MWc ; les 90 kWc restants sont composés de 9 autres systèmes de 10 kWc afin de comparer les performances de différents types de modules photovoltaïques.

Par ailleurs, dans la mesure où la centrale photovoltaïque sera construite sur une ancienne décharge reconvertie, Kyocera s’est servi de son expérience pour choisir et installer un système de fixation adapté à des conditions de sols dynamiques.

USA : projet de réseau de distribution d'électricité 'intelligent'

Pour la démonstration de la maison « intelligente » à Los Alamos, Kyocera a construit un système de gestion énergétique hybride utilisant un système de production d’énergie solaire résidentiel de 3,4 kW, une batterie de stockage au lithium-ion de 24 kWh et un accumulateur thermique éco-énergétique.

Grâce à un système HEMS (Home Energy Management System – système de gestion énergétique pour habitat) équipé d’appareils de communication et de capteurs, la maison « intelligente » permet d’optimiser l’utilisation de l’énergie provenant du système de production d’énergie solaire, de la batterie de stockage, du réseau électrique et des appareils « intelligents » afin que la demande en électricité de la maison soit en adéquation avec les besoins du réseau électrique « intelligent ».

USA : projet de réseau de distribution d'électricité 'intelligent'

« Ce projet va nous permettre de démontrer qu’une maison « intelligente » peut jouer un rôle important, du point de vue de la demande énergétique, dans un réseau de distribution électrique « intelligent », dans lequel des énergies renouvelables telles que l’énergie solaire seront intégrées de manière significative dans le futur » a déclaré le Vice-président du groupe Kyocera et Directeur général de la division « Énergie solaire », Tatsumi Maeda, lors d’une élocution pendant la cérémonie d’inauguration. « Ce projet de maison « intelligente » a été mis en oeuvre pour montrer la prochaine génération de gestion énergétique grâce aux dernières technologies ».

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "USA : projet de réseau de distribution d’électricité ‘intelligent’"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Luis
Invité
~ L’intelligence à toutes les sauces, cela devient pénible. Mais venons en aux faits. Un stockage sur un ou plusieurs jours des excédents d’électricité photovoltaïque produits par une maison, un immeuble ou une entreprise est une bonne chose. Cela limite les excédents potentiels sur le réseau à certaines heures et une trop forte baisse des prix sur le marché de gros, dont seules les entreprises très consommatrices tirent profit. Maintenant, la batterie étant alimentée en continu depuis le système solaire, reste à connaître les pertes en charge et en décharge de la batterie. Ce serait bien de les mentionner, selon… Lire plus »
wpDiscuz