Vattenfall construira une nouvelle centrale au charbon

Le fournisseur d’énergie Vattenfall prévoit d’ici 2012 la mise en service d’une centrale thermique à houille à Berlin, dans le quartier Lichtenberg.

Avec probablement une capacité de 800MW de production électrique et de 600MW de production de chaleur, la centrale serait, dans la ville, la plus puissante et la plus fortement émettrice de gaz à effet de serre.

Malgré une forte opposition politique (CDU et Verts) pour des raisons de protection climatique, l’entreprise ne voit pas d’alternative réaliste à ce projet en phase de planification. A l’occasion d’une discussion organisée le 25 avril 2007 à la chambre des députés sur l’initiative de la fraction écologiste, le directeur de Vattenfall Hans-Jürgen Cramer a déclaré : "Nous pouvons également imaginer de recourir au gaz sur ce site d’implantation". Toutefois, il a ajouté que l’approvisionnement en gaz n’était pas concevable à l’heure actuelle à des coûts économiquement acceptables, même pour de gros clients.

Une centrale fonctionnant au gaz naturel (GN) relâcherait pourtant deux fois moins de dioxyde de carbone qu’une centrale à charbon, et pourrait même fonctionner à partir d’un mélange de GN et de biogaz. Avec 4,1Mt de CO2 rejetés par an (d’après Vattenfall), la nouvelle centrale serait responsable de 20% des émissions berlinoises.

Selon M. Cramer, la ville se prête peu à l’utilisation des énergies renouvelables : une température du sol relativement faible, un soleil moins présent que dans le sud du pays, un vent moins fort que sur les côtes.

Berlin dispose en revanche du plus gros réseau de chaleur d’Europe, dans lequel il est possible d’injecter la chaleur issue de la production d’électricité des centrales, à condition que celles-ci soient implantées à proximité de la ville.

Par ailleurs, il est prévu que la nouvelle installation de Vattenfall soit construite de manière à pouvoir y adapter ultérieurement un système de capture puis de séquestration du CO2. Il convient de préciser que cette technologie ne sera probablement pas disponible à l’échelle industrielle avant une quinzaine d’années.

 
BE Allemagne numéro 333 (4/05/2007) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42623.htm
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Vattenfall construira une nouvelle centrale au charbon"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eric
Invité

Nelly Olin ne réagit-elle pas comme elle l’avait fait contre le projet de centrale charbon dans le port autonome du Havre ? (cf votre brève du 10/1/2007 – src : le Moniteur). Le CO2 est un problème mondial, isn’t it …

Annie Leroy
Invité

Projet de deux centrales à charbon. L’actuelle estle plus gros émetteur de CO2 du département. Les havrais sont les plus gros émetteurs de CO2 par tête. Nous voulons créer un collectif contre les centrales à charbon en Europe. Comment rencontrer les Allemands de Vattenfall ? Signez notre pétition : eplh.free.fr

Michel Auvray
Invité

La production d’électricité par des centrales à charbon est la plus poluante des solutions.allons à fond vers la sobriété énergétique et les énergies renouvelables.les Havrais souffrent de “mal respirer”deux centrales de plus itolérable!contactez Annie LEROY et signez la pétition eplh.free.fr

wpDiscuz