Vattenfall investit 1,5 milliard d’euros dans l’énergie hydraulique

Le groupe d’Etat suédois producteur d’électricité et de chaleur Vattenfall a annoncé hier un investissement de 1,5 milliard d’euros pour moderniser et optimiser la production de ses centrales hydroélectriques jusqu’en 2023.

C’est ainsi que plus de 100 millions d’euros par an seront investis pendant les 10 prochaines années. Dans le cadre de ces remises à neuf, la centrale hydroélectrique d’Umluspen à Storuman recevra deux nouvelles turbines et verra sa production augmentée de 8 Gigawatt heure (GWh) par an.

Les investissements de Storuman s’inscrivent dans le plan de modernisation que Vattenfall met en œuvre dans ses centrales hydroélectriques pour les dix prochaines années. En tout, 30 millions d’euros seront investis dans la centrale d’Umluspen à partir de 2014. Ces améliorations augmenteront la production permettant d’alimenter 1 600 foyers supplémentaires par an.

La centrale d’Umluspen, achevée en 1957, produit environ 400 GWh par an. Afin d’allonger sa durée de fonctionnement de 40 ans, une rénovation complète sera mise en œuvre.

« La modernisation de la centrale d’Umluspen pour un montant qui représente un quart de milliard de SEK signifie qu’elle pourra fonctionner et produire encore 40 ans », a déclaré Christer Ljunggren, Responsable de la gestion des centrales chez Vattenfall. « Les nouvelles turbines et les nouveaux générateurs plus efficaces fourniront plus d’énergie avec la même quantité d’eau. La modernisation des centrales hydrauliques de Vattenfall répond à un objectif de réduction de l’impact de l’énergie hydraulique sur l’environnement » a t-il ajouté

En janvier 2012, un investissement de plus de 110 millions d’euros sur la centrale d’Akkats à Jokkmokk a été achevé. Ainsi, la puissance accrue représente la consommation d’électricité de 5 000 foyers, pour une production annuelle totale avant travaux de 120 000 foyers par an.

L’énergie hydraulique a joué un rôle important en Suède et pour Vattenfall qui a été fondée en 1909. La puissance hydraulique représente environ 20% de la production totale de Vattenfall et 41% de l’électricité suédoise.

Deuxième hydro-électricien de l’Union européenne, avec 34 TWh produits en 2010, Vattenfall est également co-leader dans l’éolien en mer avec 9 parcs en exploitation dans 5 pays. En 2011, le groupe qui compte plus de 35 000 collaborateurs, a réalisé un chiffre d’affaires de 20 milliards d’euros.

Présent en France depuis 2000, le Groupe a fourni 60 TWh d’électricité aux grands consommateurs de l’industrie et du tertiaire. Afin de sécuriser ses approvisionnements, Vattenfall avec ses partenaires ArcelorMittal, Rhodia-Solvay et SNCF, réunis dans FORCE HYDRO, entend aussi investir en production, à l’occasion du renouvellement des concessions hydroélectriques françaises.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Vattenfall investit 1,5 milliard d’euros dans l’énergie hydraulique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

Un pays avec beeucoup d’espace et une population relativement faible, une géographie permettant de la production hydraulique et biomasse, Ah oui pour sûr, on peut vanter le “modèle suédois” dans l’énergie, mais il n’est pas obligatoirement transposable dans d’autres pays (à part la Norvège peut être ?). Saluons toutefois la priorité donnée à la mise à niveau et upgrade de l’existant avant les nouveaux investissements (tout l’inverse par exemple du tout TGV versus amélioration lisaisons trains “normales” et TER).

Guydegif(91)
Invité
”…un investissement de plus de 110 millions d’euros sur la centrale d’Akkats à Jokkmokk a été achevé. Ainsi, la puissance accrue représente la consommation d’électricité de 5 000 foyers, pour une production annuelle totale avant travaux de 120 000 foyers par an.” –> 4% de gain pour 110 millions d’Euros, ça parait cher ! Néanmoins, la réflexion: ”Les nouvelles turbines et les nouveaux générateurs plus efficaces fourniront plus d’énergie avec la même quantité d’eau.” mériterait d’être appliquée à nos centrales hydro-élec. françaises, dont certaines sont très vieilles et où ”nlles turbines + nouveaux alternateurs + variateurs de vitesse” pourrait booster… Lire plus »
jmdesp
Invité

L’hydraulique est la meilleure des énergie renouvelable de par sa capacité, son cout réduit, sa flexibilité. C’est la seule énergie tout court qui soit capable de varier sa production suffisament vide pour absorber les variation brutales d’un parc important d’éolien (et non à un certain stade le gaz n’y arrive plus, et même avant cela il surconsomme et surpollue)

wpDiscuz