Véhicules sur batteries d’ordinateurs

Le 11 septembre dernier a été présenté à l’Institut Supérieur d’Ingénierie de Coimbra (ISEC, Portugal) un prototype de véhicule léger électrique sans permis qui fonctionne avec des batteries rechargeables similaires à celles d’un ordinateur portable.

Ce véhicule est conçu pour parcourir des distances quotidiennes ne dépassant pas 35 km et fonctionne avec un moteur électrique à courant alternatif, alimenté par des batteries de petite dimension.

Ce projet s’insère dans une réflexion globale sur la réduction de la dépendance au pétrole. Il utilise des sources d’énergie renouvelables comme le soleil et se base sur le constat d’une étude qui montre que l’utilisation moyenne journalière d’une voiture en milieu urbain est de 35 km.

Le véhicule se présente sous la forme d’une voiture à deux places dotée d’un châssis léger et d’un moteur fonctionnant avec un système de traction alimenté par des batteries. L’objet du projet est avant tout d’alerter l’opinion publique sur les problèmes environnementaux et sur les limites introduites dans le protocole de Kyoto qui sont loin d’être atteintes dans le secteur des transports au Portugal. C’est aussi un moyen d’intéresser les étudiants à cette thématique et de les encourager à s’engager dans des études qui vont devenir essentielles dans les prochaines années.

En parallèle à ce projet qui a été entièrement financé par l’institut, l’ISEC développe également avec l’Université d’Aveiro des projets de communication sans fil qui permettraient de supprimer le câblage des voitures et certaines parties mécaniques du véhicule, augmentant ainsi le degré d’intelligence artificielle dont les véhicule du futur seront dotés.

 

[BE Portugal numéro 27 (15/11/2007) – Ambassade de France au Portugal / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/51866.htm]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
Me notifier des