Veloscoot : le Vélo à Assistance Electrique made in France

Créé en juin 2006, le concepteur et fabricant de vélos à assistance électrique, Veloscoot, a sélectionné ses propres composants électriques à destination de sa gamme de Vélo à Assistance Electrique en partenariat avec des industriels français de premier plan.

Dans un marché connu pour être dominé par les importations asiatiques, Veloscoot a souhaité se démarquer de la concurrence : il fait en effet partie des 100 premières entreprises françaises à avoir relocalisé en France.

Ainsi, Veloscoot a choisi d’installer une batterie française (FORSEE Power) de 36 Volts comportant 4 capacités de 11Ah à 17Ah. Un écran couleur tactile identique aux smartphones est également fabriqué en France, tout comme un contrôleur électronique entièrement paramétrable.

"Forsee Power se fait fort d’une équipe en France de 15 ingénieurs dédiés au développement des batteries Veloscoot. Faire partie de ce beau progrès technologique est une réelle récompense pour nous. La production en France des VAE Veloscoot reflète complètement notre vision et notre engagement pour une société responsable tournée vers une autonomie énergétique repensée" s’est félicité Christophe Gurtner, Fondateur et PDG de FORSEE Power.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Veloscoot : le Vélo à Assistance Electrique made in France"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

j’achète, encore faut-il avoir une idée des prix ?

Altair
Invité

Il suffit de se rendre sur le site de Véloscoot pour avoir une idée des prix. En gros, c’est entre 1600 et 2300 euro le vélo selon les caractéristiques techniques demandée (baterries, suspension, etc…)

Altair
Invité

Le lien pour ceux qui sont intéressés :

Stephsea
Invité

Forsee est un intégrateur, pas un fabricant de batterie. Nuance. Et l’histoire de C. Gurtner, que je découvre, est déjà une petite saga, en lien avec notre ex-fleuron Uniross. Faites une recherche, c’est intéressant. Courage aux industriels français, la pente est raide!

wpDiscuz