Vendée Globe : Torqeedo et BMW étudient un système de propulsion sans émissions

Le navigateur allemand Boris Herrmann qui veut participer à la prochaine édition de la régate en solitaire du Vendée Globe, prendra le départ sur le Malizia pour le Yacht Club de Monaco avec une construction légère et une technologie de propulsion sans émissions.

Engagée depuis de longues années dans la Coupe de l’America, BMW annonce vouloir apporter sa longue expérience dans le transfert de technologie entre automobiles et voiliers de course. Le constructeur utilise à présent dans ses modèles BMW i3 et i8 des matières pour véhicules de course, comme par exemple le polymère à renfort de fibres de carbone (PRFC). Torqeedo pour sa part, adaptera les batteries lithium de ces véhicules novateurs à ses systèmes de propulsion haute technologie.

Les batteries lithium BMW i de nouvelle génération, connues pour leur densité énergétique et leur durée de vie sont déjà accessibles au nautisme. Les deux entreprises coopèrent actuellement pour développer un système de propulsion fiable et sans émission pour le Malizia.

L’objectif : trouver une alternative au propulseur diesel lourd de 380 kg (carburant compris), également embarqué pour des raisons de sécurité. La solution pour une traversée « zéro émission » de l’océan pourrait être un moteur électrique équipé d’une batterie BMW i. Sous voile, un moteur électrique peut en effet servir d’hydrogénérateur pour recharger les batteries et alimenter les consommateurs à bord et la quille basculante.

« Une course à voile autour du monde sans émissions, en produisant sa propre énergie, est une idée très tentante », reconnaît Boris Herrmann, skipper du Malizia. « Notre partenaire technologique BMW mène une recherche intense dans le domaine des batteries de véhicules hybrides et électriques. Notre vision commune est l’intégration de ces batteries au Malizia ».

D’après Christoph Ballin, PDG de Torqeedo, « ce projet profite simultanément de l’expérience de Torqeedo, spécialiste des ensembles de propulsion pour bateaux, intégrant moteur électrique et gestion de l’énergie, et du savoir-faire de BMW, leader de la technologie des batteries automobiles ».

Le Malizia navigue sous le pavillon du Yacht Club de Monaco (YCM). Pierre Casiraghi, vice-président du YCM et fils cadet de la princesse Caroline de Monaco, navigue régulièrement avec Boris Herrmann et le soutient dans sa campagne pour le Vendée Globe. Il disputera entre autres avec lui les régates en double en Open 60. L’an passé, Herrmann et Casiraghi ont décroché la troisième place à la mythique Rolex Fastnet Race.

Partagez l'article
  • 2
    Partages

 



[ Communiqué ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
Me notifier des