Veolia traitera les eaux du plus important site nucléaire de Corée du Sud

Korea Hydro & Nuclear Power Co. (KHNP), 5ème entreprise mondiale du secteur nucléaire, a sélectionné le groupe français Veolia pour traiter l’eau du site de Kori Division qui alimente huit réacteurs.

Au sud-est de la Corée du Sud, près de Busan, deuxième ville du pays après Séoul, le site nucléaire de Kori Division produit 34 % de la capacité nucléaire du pays (soit 7 900 MW), l’équivalent de la consommation électrique de 8 millions d’habitants.

Veolia y exerce désormais le traitement de l’ensemble des eaux d’alimentation de la centrale nucléaire : traitement de l’eau douce pour la production de vapeur, de l’eau de mer via un procédé d’électro-chloration pour le circuit de refroidissement et des eaux usées, excepté celles chargées en éléments radioactifs.

« Le choix de Veolia par KHNP repose sur notre expertise du traitement des eaux des centrales nucléaires et notre savoir-faire en matière de sécurité, notamment illustrés en France et au Japon. Ce nouveau contrat renforce notre position sur ce marché en pleine croissance », a précisé Régis Calmels, Directeur de la zone Asie, Veolia.

L’électro-chloration industrielle fait appel à l’électrolyse : lorsqu’on fait passer un courant continu entre deux électrodes plongées dans l’eau de mer, on provoque une réaction chimique. Celle-ci à la fois limite l’entartrage des échangeurs thermiques de la centrale par des bactéries et des organismes vivants (algues, par exemple), et réduit la corrosion des installations liée à la vitesse de circulation de l’eau.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz