Enerzine

Vermilion Energy clôture l’acquisition de Zaza Energy France

Partagez l'article

La société Vermilion Energy a confirmé la semaine dernière avoir finalisé la transaction initiée avec ZaZa Energy par laquelle elle a acquis l’intégralité des actions de ZaZa Energy France (ZEF) par l’intermédiaire de ses filiales détenues à 100%.

Les droits d’exploitation de ZEF couvrent environ 9 300 acres et l’intégralité des participations directes dans les gisements de Saint-Firmin, Château-Renard, Courtenay, Chuelles et Charmottes dans le bassin géologique parisien.

La production actuelle est d’approximativement 850 bep (barils équivalent pétrole) par jour de pétrole brut léger de référence « Brent » (globalement à 27°API). "Au 31 décembre 2012, les réserves de production prouvées et probables(1), telles qu’évaluées par GLJ Petroleum Consultants. Ces derniers ont été estimées à environ 6,3 millions de bep, avec un indice de vie des réserves de plus de 20 ans qui reflète les faibles taux de déclin des actifs acquis" a déclaré la société Vermillion.

Les actifs acquis viennent étoffer les opérations actuelles de Vermilion en France, et la transaction s’inscrit dans l’objectif stratégique de la société de consolidation de ses actifs dans ses principales régions opérationnelles fondamentales. L’acquisition renforce la position de Vermilion, 1er producteur de pétrole en France, et élève sa part de production de pétrole de référence « Brent » à environ 45% de la production consolidée.

(1) L’estimation des réserves prouvées, mises en valeur et exploitées, plus des réserves probables attribuables à l’Acquisition, telles qu’évaluées par GLJ Petroleum Consultants Ltd. ("GLJ") dans un rapport daté du 13 novembre 2012, avec une date d’effet au 31 décembre 2012.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Vermilion Energy clôture l’acquisition de Zaza Energy France"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    fredo
    Invité

    pour info au service com de Vermillion Energy, l’unité de surface courante en France est l’hectare (3750 ha ici ) et non l’acre (9300).

    Samivel51
    Invité

    J’imagine que l’unite de surface couramment utilisee dans le milieu du petrole est anglosaxonne, comme les « acres » britanniques.

    wpDiscuz