Vers un deuxième choc gazier en ukraine ?

La direction de Gazprom accuse l’Ukraine de ne pas injecter suffisamment de gaz dans ses réservoirs en vue de l’hiver d’après le journal La Tribune. Et Gazprom a déjà averti que l’Ukraine devra payer 130 dollars les 1.000 m3 dès le 1er juillet au lieu des 95 dollars aujourd’hui.

Pourtant les investisseurs étrangers continuent d’affluer dans le pays. Ainsi, Mittal a dépensé 5 milliards de dollars à lui tout seul, Shell va prospecter des gisements d’hydrocarbures, pour la somme de 100 millions de dollars. Et récemment, l’américan Vanco a investi dans l’exploration d’un gisement offshore en mer Noire.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz